Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Montauban : la fourrière ouvre ses portes aux chiens errants d'autres communes

-
Par , France Bleu Occitanie

La fourrière de Montauban va bientôt accueillir les chiens errants d'autres communes, ce qui est assez rare. Le conseil municipal a voté pour, le 5 août dernier.

L'un des chiens en attente dans l'un des neuf box de la fourrière de Montauban
L'un des chiens en attente dans l'un des neuf box de la fourrière de Montauban © Radio France - Vanessa Marguet

Montauban, France

Il y a actuellement neuf box à la fourrière de Montauban, plus un pour les chiens potentiellement dangereux. Pour l'instant, ces box n'accueillent que des chiens retrouvés en train d'errer à Montauban et dans les environs. Mais dans les prochaines semaines, les animaux pourront venir de plus loin. Le conseil municipal de Montauban a donné son feu vert lundi 5 août. C'était devenu nécessaire pour Marie-Claude Berly, l'élu chargée du dossier :

Dans le pouvoir de police du maire, il a l'obligation de mettre en place une fourrière pour récupérer en particulier les chiens errants. Il se trouve que plusieurs communes du Tarn-et-Garonne avaient des fourrières qui, pour des raisons sanitaires, ont du être fermées et se sont retrouvées du jour ou lendemain sans aucune solution d'accueil pour le chiens errants. 

Il s'agit des communes de Moissac, Castelsarrasin et du Pays Caussadais. 21 communes au total qui se sont tournées vers Montauban où la fourrière est gérée par la SPA. Elles vont signer prochainement une convention pour bénéficier du service. 

Un an de test 

Apparemment, il y a assez de places disponibles pour Marie-Bérangère Laporte, la directrice général adjointe de la solidarité et de l'action sociale à Montauban :

La SPA a un recul d'une bonne vingtaine d'années et des statistiques qui montrent que les propriétaires récupèrent leurs chiens bien souvent avant la fin de la période obligatoire de 8 jours ouvrés, donc on a la place. 

Seuls un minimum de chiens restent en effet sur les bras de la SPA au bout des 8 jours maximum de fourrière. Ceux-là sont pris en charge par les salariés de la SPA, dans l'autre partie du site, la partie refuge où "ils sont stérilisés, vaccinés, vermifugés et mis à l'adoption"  d'après Pascal Bes, la secrétaire du site. 

La mairie de Montauban compte tester l'ouverture de la fourrière pendant un an et faire le bilan à la fin, sachant que les communes intéressées ont évidemment de l'argent à verser pour participer aux frais. Mais le service ne s'étendra pas aux chats, déjà beaucoup trop nombreux. La mairie précise enfin qu'il y aura une priorité donnée aux chiens de Montauban en cas de manque de places. 

Un autre petit chien en attente dans la partie "fourrière" du site SPA de Montauban - Radio France
Un autre petit chien en attente dans la partie "fourrière" du site SPA de Montauban © Radio France - Vanessa Marguet

Reportage de Vanessa Marguet