Société

Montélimar : les policiers municipaux ont reçu leurs armes

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 24 octobre 2016 à 6:13

Les policiers municipaux de Montélimar ont reçu leurs armes.
Les policiers municipaux de Montélimar ont reçu leurs armes. © Radio France - Mélanie Tournadre

Les policiers municipaux de Montélimar, dans la Drôme, ont reçu leurs armes. 21 agents sur 22 ont décidé d'être armés ; ils seront formés dans les prochaines semaines.

Les policiers municipaux de Montélimar, dans la Drôme, ont reçu leurs armes. Le maire, Franck Reynier, leur a remis ces revolvers. "Après les attentat du 13 novembre dernier, le gouvernement a proposé aux communes de disposer d'un armement propriété de l'Etat, gratuitement, pendant cinq ans". "J'ai fait ce choix" explique le maire de Montélimar.

Sur les 22 policiers municipaux montiliens, 21 ont fait le choix d'être armés. "Sans un équipement adéquat, on peut vite se sentir démuni et déconsidéré " explique Gilles, un des agents montiliens.

Sur 22 policiers municipaux, 21 ont choisi d'être armés

"Une arme, ce n'est pas une solution magique mais c'est un outil qui pourra permettre de répondre à certaines situations tragiques" insiste Thierry Lerat, le directeur de la police municipale de Montélimar.

"Une arme, c'est plus de sérénité et plus de responsabilité en même temps".

L'Etat fournit à la police municipale montilienne 21 revolvers en calibre 38 spécial. - Radio France
L'Etat fournit à la police municipale montilienne 21 revolvers en calibre 38 spécial. © Radio France - Mélanie Tournadre

Une formation théorique et pratique

La plupart des Montiliens semblent plutôt favorables à l'armement des policiers municipaux. "C'est une bonne décision, ça nous rassure, ils pourront mieux se défendre et nous défendre" explique une Montilienne. Mais certains habitants sont opposés à cette décision et dénoncent un "tout sécuritaire" ou de "l'affichage politique à quelques mois de l'élection présidentielle". Beaucoup s'interrogent sur la formation que vont recevoir ces policiers municipaux.

Voici donc la réponse du maire de Montélimar : "Tous les agents ont bénéficié d'un entretien individuel avec un psychologue, puis une formation juridique générale sur l'armement avec une évaluation écrite éliminatoire". Les 21 agents montiliens ont réussi ces tests, ils vont donc pouvoir suivre la formation de 45 heures en maniement d'arme, encadrés par un agent moniteur qui a été recruté en juin dernier. La municipalité a signé une convention a été signée avec le club de tir sportif de Montélimar pour bénéficier des infrastructures du club pour les formations. En fonction des différentes formations, des délais, les 21 agents pourront tous porter leur arme d'ici mars 2017, s'ils ont réussi les tests pratiques.

La municipalité a déboursé 80.000 euros

La municipalité de Montélimar a financé les coffres-forts et la salle blindée où sont stockées ces armes. - Radio France
La municipalité de Montélimar a financé les coffres-forts et la salle blindée où sont stockées ces armes. © Radio France - Mélanie Tournadre

Les 21 revolvers calibre 38 spécial ont été fournis, gratuitement, par l'Etat à la municipalité. En revanche, la ville de Montélimar a financé tout le reste, notamment les coffres-forts et la salle blindée sous vidéo-protection où sont enfermés ces revolvers.

_La municipalité a déboursé près de 80.000 euros pour ces installations.
_

Reportage sur la remise des armes aux policiers municipaux de Montélimar.

Partager sur :