Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Montélimar : la réalité virtuelle pour promouvoir les métiers de la logistique

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le Pôle emploi de Montélimar organisait un forum de recrutement, mercredi. Avec une nouveauté : des casques de réalité virtuelle, qui immergent dans le monde de la logistique. Ou comment faire la promotion d'un secteur d'activité sous forme de pédagogie high-tech.

Les casques diffusent 12 clips différents.
Les casques diffusent 12 clips différents. © Radio France - Léo Corcos

Montélimar, France

"L'ensemble de ces préparations est encadré par un responsable de secteur ou de dossier, selon la dénomination des entreprises (...) Nous sommes amenés à utiliser différents types d'engins de manutention selon la typologie de nos produits." Voilà un exemple de ce que l'on peut entendre dans le casque de réalité virtuelle fourni par Pôle Emploi. Il suffit de l'enfiler, et on est plongés dans le monde de la logistique, où l'on nous présente les différentes fonctions et actions inhérentes aux métiers du secteur. "On est vraiment totalement immergés, à 360 degrés, dans l'environnement de travail. Ca permet d'avoir une représentation très claire du métier, avec pour idée de donner envie aux gens de faire ces métiers pour lesquels il y a un _énorme besoin de recrutement à Montélimar_", explique Catherine Colas, directrice adjointe du Pôle Emploi de Montélimar.

"Le maître mot, c'est pédagogie" - Catherine Colas, directrice adjointe du Pôle Emploi de Montélimar

L'idée est donc d'allier promotion et pédagogie, pour mettre en lumière un secteur aux contours un peu flous. Un constat qui a amené l'idée du casque, financé par la DIRECCTE (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) d'Auvergne-Rhône-Alpes. "C'est très important de suivre l'évolution des nouvelles technologies. C'est _attractif_, puis c'est pratique pour immerger dans les environnements professionnels, et permettre à chacun d'avoir les clés de compréhension pour ensuite prendre ses décisions", se félicite Catherine Colas.

"Montélimar va être une plaque logistique importante" 

Il y a 300 postes à pourvoir dès ce mois-ci, et ce nombre pourrait augmenter très vite. "Montélimar va être une plaque logistique importante. On a déjà des plateformes logistiques à Montélimar, et d'autres vont s'installer : le besoin est donc grandissant. Et de manière générale, il y a un turn-over important sur les postes, ce qui fait que _les recrutements sont assez permanents_. Et les perspectives d'évolution sont assez importantes", continue Catherine Colas. En tout cas, la perspective d'emploi attire : 150 personnes sont passées mercredi matin, et une bonne vingtaine se sont prêtées au jeu du casque de réalité virtuelle, après quoi elles ont pu discuter avec des recruteurs.

On place le casque et on se dirige, pendant l'expérience, avec une petite télécommande. - Radio France
On place le casque et on se dirige, pendant l'expérience, avec une petite télécommande. © Radio France - Léo Corcos

Parmi les demandeurs d'emploi, il y avait des novices, comme Ahmed, qui cherche un travail depuis six mois. "La logistique n'est pas mon rayon d'emploi habituel, mais je suis venu car il y a beaucoup de recrutement. Et l'expérience du casque m'a plu, ça donne envie. Je vais essayer de passer des entretiens, et voir ce que ça va donner", sourit-il. Aurélie, elle, recherche un emploi depuis un an, et elle a déjà travaillé en logistique dans un grand groupe. "C'était très intéressant. Ca permet de voir à quoi correspond chaque poste, ça les décrit beaucoup mieux, car quand on en parle, sans images, c'est un peu flou. _Pour ceux qui ne connaissent rien à la logistique, c'est vraiment bien_. Ca peut vraiment servir pour connaître les métiers du secteur", acquiesce-t-elle. Son expérience ne lui a pas offert de promesses d'embauches encore, mais le feeling est bien passé avec quelques entreprises.

Après avoir expérimenté le casque, les demandeurs d'emplois pouvaient rencontrer des entreprises présentes au forum de recrutement. - Radio France
Après avoir expérimenté le casque, les demandeurs d'emplois pouvaient rencontrer des entreprises présentes au forum de recrutement. © Radio France - Léo Corcos

Il y a une douzaine de clips de promotion différents. Et face au succès de l'expérience, l'idée du casque _"est quelque chose qu'on va développer_. Ca permet d'agir sur des métiers où il y a un gros besoin de recrutement", promet Catherine Colas. L'ensemble de ces films sera présenté pendant la semaine de l'emploi, le 8 octobre. Ils seront mis à disposition, ensuite, des demandeurs d'emplois.

Choix de la station

France Bleu