Société

Montigny-lès-Metz : les policiers municipaux filment leurs interventions

Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord lundi 2 octobre 2017 à 17:56

Olivier Grouber, chef de service adjoint de la police municipale de Montigny-les-Metz
Olivier Grouber, chef de service adjoint de la police municipale de Montigny-les-Metz © Radio France - Clément Lhuillier

Depuis quelques jours, un nouvel appareil est venu s'ajouter à l'équipement des policiers municipaux de Montigny-lès-Metz : des caméras-piétons, pour filmer leurs intervention. Une garantie de protection contre les litiges, et des images pouvant servir de preuves lors des procédures.

Les policiers municipaux de Montigny-lès-Metz patrouillent depuis quelques jours avec de petites caméras attachées sur la poitrine. Elles leur permettent de filmer et d'enregistrer certaines de leurs interventions.

Le but de ces caméras, c'est d'abord que les interventions se passent bien, dans les deux sens. Et surtout de pouvoir apporter des preuves à la justice lorsque cela est nécessaire. (Olivier Grouber, chef de service adjoint à la police municipale de Montigny-lès-Metz)

Olivier Grouber, chef de service adjoint de la police municipale de Montigny-les-Metz

Utilisation encadrée

Les agents sont tenus d'informer les personnes lorsqu'ils déclenchent l'enregistrement. C'est d'ailleurs la seule manipulation qui leur est autorisée. Ils ne peuvent ni relire les images, ni les monter. Car si les caméras ressemblent aux modèles miniatures que l'on trouve dans le commerce, celles-ci, de fabrication françaises, sont spécialement étudiées pour les forces de l'ordre. Ainsi, il n'est pas possible de brancher un câble pour relier l'appareil à un ordinateur, le format et le codage de la vidéo sont également spécifiques. "C'est la garantie d'images sécurisées, qui ne seraient pas trafiquées" précise Olivier Grouber.

La ville de Montigny-lès-Metz a acheté 11 caméras-piétons pour sa police municipale  - Radio France
La ville de Montigny-lès-Metz a acheté 11 caméras-piétons pour sa police municipale © Radio France - Clément Lhuillier

Les images ne sont visibles que par le chef de service et son adjoint. Elles sont stockées 6 mois maximum au centre de traitement des images de vidéosurveillance de Montigny-lès-Metz, et ne peuvent être extraites que sur réquisition d'un officier de police judiciaire. La ville a investi environ 5.000 euros pour ses 11 caméras.