Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Montlouis-sur-Loire : les habitants font des propositions pour leur sécurité au quotidien

-
Par , France Bleu Touraine

Mardi soir 14 janvier, à Montlouis sur Loire avait lieu la première des réunions des Assises de la sécurité intérieure : le principe est simple : les forces de l'ordre, le Procureur, les élus, la Préfète d'Indre-et-Loire sont venus débattre avec la population sur la sécurité au quotidien.

Réunion des Assises de la sécurité à Montlouis-sur-Loire
Réunion des Assises de la sécurité à Montlouis-sur-Loire - ©Claire Levy

Indre-et-Loire, France

Mardi soir 14 janvier, lors de cette première réunion des assises de la sécurité intérieure, il a été question dans un premier temps de sécurité routière, mais aussi d'incivilités ou encore de petite délinquance "mal punie" selon certains intervenants.

Il a été aussi question du dialogue qui doit s'installer entre les forces de l'ordre et les gens des quartiers comme le souligner une animatrice sociale d'Amboise.

les incivilités du quotidien pourrissent la vie des habitants 

Pour le maire de Montlouis, Vincent Morette, "les questions de sécurité sont des questions que l'on retrouve dans toutes les villes et je pense que c'est bien que partout sur le territoire, il y ait ce type de concertation." A Montlouis-sur-Loire", explique encore le maire, "nous n'avons pas les mêmes problèmes de sécurité que sur certaines villes de la Métropole. Mais on a une petite délinquance qui finit par pourrir la vie quotidienne des gens."

L'objectif de ces rencontres, c'est la rédaction d'un livre blanc de la sécurité et comme le souligne Vincent Morette "je ne sais pas si les propositions et les problèmes de Montlouis vont se retrouver dans le livre blanc national, mais si on a pas de grand banditisme, on a de nombreuses incivilités qui perdurent et gâchent la vie"

La sécurité routière et l'absence de gendarmes au bord des routes 

Même si l'assistance était peu nombreuse, le débat a vite démarré notamment sur la sécurité routière avec la question des limitations de vitesse et "les gendarmes que l'on ne voit pas suffisamment au bord de routes". C'est Alain 66 ans, un habitant de Montlouis, qui a lancé la discussion et a apprécié de "pouvoir s'exprimer et de donner des avis sur la sécurité routière". C'était la première fois qu'il participait à ce type de réunion.

Mariama est animatrice sociale dans un quartier d'Amboise. Avec des collègues, elles avaient décidé de venir participer pour mettre en avant un problème qui gâche les relations des habitants dans le quartier où elle travaille "à savoir les problèmes d'alcool et de drogue chez les jeunes en espérant" dit-elle "de tout coeur qu'ils trouvent des solutions".

La sécurité du quotidien ne remonte pas au Ministère de l'intérieur

Montlouis-sur-Loire est bien loin du Ministère de l'intérieur à Paris qui doit recueillir les témoignages et les propositions de ces habitants de province mais le directeur de cabinet de la Préfète d'Indre-et-Loire l'assure : "c'est cela que le ministère veut entendre car quotidiennement, il a des remontées sur les manifestations, sur des attentats ou des grands faits de banditisme, mais c'est cette sécurité du quotidien qu'il faut faire remonter et c'est pour cela que ces réunions ont lieu".

D'autres réunions sont programmées :

A Saint Pierre des corps : vendredi 17 janvier à 18h Salle de la Médaille, à Cléré les Pins : lundi 20 janvier à 18h30 au siège social CCTOVAL, à Loches : mercredi 22 janvier à 18h30 Espace Agnès Sorel, à Avoine : mercredi 22 janvier à 18h30 Espace culturel rue de l'Ardoise, à Tours-Nord : jeudi 23 janvier à 18h au centre commercial Auchan 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu