Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

À Montpellier, c'est compliqué de trouver un drapeau tricolore

Par

Un drapeau français aux fenêtres pour rendre hommage aux victimes des attentats. C'est l'idée suggérée par François Hollande. Elle rencontre un vrai succès au point qu'il y a pénurie dans les magasins. A Montpellier, il en restait encore quelques uns dans un magasin de...farce et attrapes.

Le drapeau français est introuvable en magasin
Le drapeau français est introuvable en magasin - Gautier Poupeau - Flickr - CC

La petite cloche accrochée à la porte d'entrée n'arrête pas de sonner. Au milieu des perruques et des déguisements, les clients font la queue au comptoir de ce magasin. Ce matin, ils viennent tous chercher un drapeau français. 

Publicité
Logo France Bleu

"Ma fille m'a appelée hier soir pour que je lui trouve un drapeau et finalement j'en ai pris un pour moi aussi" explique Daniel qui regrette de ne pas avoir pris cette initiative lui-même. Ce drapeau, c'est pour s'associer au deuil national mais aussi un signe de révolte.  

Des petites banderoles mais pas de drapeaux

Seulement une heure après l'ouverture du magasin le stock est déjà parti. Il faut dire que personne n'avait prévu cet engouement. "On avait déjà un stock existant et malheureusement on n'a pas la possibilité d'en commander plus avec un délai aussi court" raconte Gaëlle, une des vendeuses du magasin. Il faut dire que d'habitude, les drapeaux français ne sont pas dans le haut du classement des meilleures ventes. 

Pour avoir un drapeau, il ne fallait donc pas arriver trop tard comme Martine. Elle est entrée quelques minutes après que le dernier drapeau soit vendu. "Je désirais acheter un drapeau, j'ai beaucoup de mal et je n'en ai pas trouvé encore" explique cette montpelliéraine qui a cherché un peu partout sans succès : "J'ai fait des bureaux de tabac et des marchands de journaux".  

Une des vendeuses lui a bien proposé des petites banderoles tricolores ou des drapeaux miniatures mais ce n'est pas ce qu'elle voulait. Elle est donc repartie bredouille. 

D'ailleurs, ils ont surement été nombreux, comme Martine, à ne pas trouver de drapeaux. Depuis que François Hollande a lancé cette idée, les ventes de drapeaux se sont multiplié par deux. *

À lire aussi : La cérémonie d'hommage national aux victimes des attentats

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu