Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Montpellier célèbre le 73e anniversaire de la libération de la ville

dimanche 27 août 2017 à 17:42 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

Montpellier a été libérée officiellement le 21 août 1944. Ce dimanche, au monument des martyrs de la Résistance, les porte-drapeaux, les représentants des anciens combattants et résistants ainsi qu'un important parterre d'élus et quelques habitants se sont rassemblés pour une cérémonie.

Le préfet de l'Hérault Pierre Pouessel vient de déposer une gerbe
Le préfet de l'Hérault Pierre Pouessel vient de déposer une gerbe © Radio France - Sébastien Garnier

Montpellier, France

Sous un soleil de plomb, la cérémonie a débuté avec le chant des partisans. À la tribune, devant une rangée de drapeaux bleu-blanc-rouge, Pierre Pouessel préfet de l'Hérault a rappelé les différentes étapes de la libération de la ville.

Le 15 août 1944, les troupes françaises, américaines et anglaises débarquent en Provence. Le 21 août, Montpellier est libérée et le 25 août, les maquisards du cirque de Mourèze entrent dans la ville. De l'avenue de Lodève à la place de la Comédie, une foule immense les acclame. Les jours de gloires sont arrivés jusqu'à l'entrée triomphale du général de Lattre de Tassigny à Montpellier le 2 septembre.

"On a dansé comme des fous sur la Comédie !" Conception

Conception Puig avait 20 ans, elle se souvient de la libération comme si c'était hier : "À la maison, nous étions tous contents. Il y a eu un bal sur la Comédie : je me rappelle qu'on a dansé comme des fous. Nous n'avions pas pu le faire depuis quatre ans."

Le maire de Montpellier Philippe Saurel discute avec Conception Puig - Radio France
Le maire de Montpellier Philippe Saurel discute avec Conception Puig © Radio France - Sébastien Garnier

Jacques Bousquet, lui, était encore enfant (il avait 11 ans) mais il n'a pas oublié les Allemands quittant la ville en faisant quelques dégâts sur des postes stratégiques, comme le central téléphonique de la préfecture, "ce qui nous a valu d'avoir un équipement ultra moderne juste après la libération" , se souvient-il.

Jacques Bousquet se souvient de la libération de Montpellier

C'était la fête, mais aussi la colère, en voyant l'ampleur des crimes commis par les nazis et leurs auxiliaires vichystes.Le maire Philippe Saurel a rendu hommage à ces Montpelliérains qui se sont battus pour que la France reste libre.

Pour eux et tous les résistants, plusieurs gerbes ont été déposées au pied du monument et La Marseillaise a été entonnée.

La députée Patricia Miralès dépose une gerbe - Radio France
La députée Patricia Miralès dépose une gerbe © Radio France - Sébastien Garnier

Le reportage au Monument des Martyrs de la Résistance