Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La dernière tour des Tritons à La Paillade sera bientôt à terre

-
Par , France Bleu Hérault

Dans le quartier de La Paillade, à Montpellier, la démolition de la tour d'Alembert a démarré fin janvier. C'est la dernière des cinq tours des Tritons, héritages des années 60. Sa disparition marque le début de la deuxième phase de la réhabilitation du quartier des Hauts de Massane.

Une grue équipée d'un bras de 53 mètres grignote la tour de 17 étages
Une grue équipée d'un bras de 53 mètres grignote la tour de 17 étages © Radio France - Marie Ciavatti

Montpellier, Hérault, France

Dans les Hauts de Massane à Montpellier, la tour d'Alembert domine encore le paysage mais plus pour longtemps. Elle a le flanc ouvert aux quatre vents. Depuis la semaine dernière, une immense grue, armée d'un bras de 53 mètres de long, grignote cet immeuble de 17 étages, la dernière des 5 tours des Tritons, héritage des années 60.

Certains la qualifiaient de verrue. Elle était dans tous les cas devenue insalubre. 98 logements. 18 mois ont été nécessaires pour reloger tous ses habitants. "Il n'existe plus mon appartement là, c'est comme si je dormais dans les airs" commente Anass, le nez en l'air. Il a 28 ans, dont 27 passés dans cette tour. "Je garde un bon souvenir, même si vers la fin c'était difficile. La tour commençait à se délabrer".

"C'est une page de ma vie qui se termine"

Le chantier jusqu'au déblayage aura duré moins de huit mois - Radio France
Le chantier jusqu'au déblayage aura duré moins de huit mois © Radio France - Marie Ciavatti

La deuxième de la réhabilitation des Hauts de Massane

L'aboutissement de plus de 15 années de chantier puisque la première des tours avaient été démolie en 2000. Cette fois, c'est le début de la deuxième phase du projet de réhabilitation du quartier, reçue avec plus ou moins de nostalgie selon les habitants. Sofiane et ses amis regrettent la vie en commun dans les tours. "Les tours donnaient une mauvaise image du quartier", pense au contraire Malik, qui vit là depuis 30 ans. "Mais en tout cas on espère que ce sera aussi bien que sur les photos. On aimerait bien voir notre quartier tout beau, tout rénové, tout neuf".

"Un horizon plus agréable que les villages verticaux"

"Il n'y a ni poste ici, ni distributeurs de billets"

Pour cette tour d'Alembert, les opérations ont commencé avec le désamiantage en septembre. Puis la démolition aujourd'hui. Il faudra ensuite déblayer près de 9.000 tonnes de gravats avant de pouvoir reconstruire. Le président du comité de quartier, René Ribes regrette cependant le manque de concertation avec les riverains pour penser l'avenir. "Où sont les commerces? Il n'y a pas de poste ici, ni distributeurs de billets. J'aurais aimé qu'on ait plus notre mot à dire".

Le président du comité de quartier des Hauts de Massane

Un nouveau programme de logements verra le jour d'ici 2 ans

D'ici 2019, la tour sera remplacée par de nouveaux logements, des immeubles bas et des villas individuelles. "Des ensembles à taille humaine", assure Claudine Frêche, directrice du bailleur social, ACM Habitat. Une autre tranche plus lointaine concernera le centre commercial.

"Deux opérations distinctes". Claudine Frêche, ACM Habitat

"Les tours, on a grandi avec" - Radio France
"Les tours, on a grandi avec" © Radio France - Marie Ciavatti

Trois copains, des adolescents, regardent la démolition "avec un petit pincement au coeur". Ils habitaient les tours et les ont quittées les uns après les autres. "Depuis qu'on est là, elle a toujours était là. On a grandi avec". "Là on démolit nos tours mais regardez les nouveaux bâtiments! Ils sont pas beaux. On dirait qu'ils sont pas finis. C'est pas comme sur les photos".

Ils ont grandi dans les tours des Tritons

Le coût de cette démolition: deux millions d'euros environ.

Notre invité ce mardi matin à 7h50: Habib Déchraoui, qui vit et travaille dans les Hauts de Massane. Il dirige l'association culturelle Uni'Sons.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu