Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montpellier sera couverte par la 5G fin décembre avec l'opérateur Orange

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

La 5G devient réalité à Montpellier. L'opérateur Orange activera ses 54 antennes 5G installées sur la métropole fin décembre et prend une longueur d'avance sur ses concurrents.

Orange va "actionner" ses antennes 5G fin décembre à Montpellier
Orange va "actionner" ses antennes 5G fin décembre à Montpellier - Orange

Le coup d'envoi officiel de la 5G a été donné le mercredi 18 novembre mais dans les faits, la nouvelle génération de téléphonie mobile sera opérationnelle à Montpellier, au plus tôt fin décembre avec un seul opérateur, Orange. "On se doit d'être performant dans les innovations" explique Thierry Alignan, directeur régional Orange LR. Orange a investi 600 millions d'euros pour le déploiement de la 5G.

Les autres opérateurs n'ont pas encore fait connaître leur calendrier de déploiement même selon SFR "c'est dans les tuyaux".

Montpellier ville test avec l'opérateur Orange

L'opérateur Orange avait choisi la ville de Montpellier depuis longtemps, comme ville test, avec une partie de Paris, Marseille, Nantes, Lille. C'est son dynamisme dans le secteur des start-up qui a séduit Orange ainsi que la forte présence d'étudiants et les applications possibles dans le domaine de la santé. Car ils sont les premiers destinataires des promesses de la 5G, téléchargement de vidéos quasiment instantané, développement des objets connectés et chirurgie à distance entre autres.

Orange a réalisé un test à Montpellier entre juillet 2019 et mars 2020. Pendant ces 9 mois, l'opérateur a activité la 5G sur 54 antennes 4G déjà existantes, à Montpellier, Castelnau-le-Lez, Lattes et Saint Jean de Védas. 300 clients Orange, particuliers et entreprises, tous volontaires qui ont pu utiliser le réseau 5G. Tous ont été satisfaits selon l'opérateur.

Satisfaits essentiellement par la rapidité, un débit 10 fois supérieur à la 4G disent-ils. Au lieu de télécharger une vidéo en 20 secondes, ils ont pu le faire en 2 secondes, l'équivalent de la fibre optique pour les ordinateurs. 

Orange va donc ouvrir le robinet de la 5G fin décembre à Montpellier en activant ses 54 antennes

En 2021, un tiers des 460 antennes 4G de l'Hérault passeront en 5G dans le département pour couvrir des villes comme Béziers ou Sète.

Une technologie qui ne fait pas l'unanimité

Une révolution technologique qui est loin de faire l'unanimité. L'association Agir pour l'Environnement a lancé une pétition afin d'obtenir un moratoire sur son déploiement. A Montpellier, la conseillère Maud Bodkin demande un référendum local sur la 5G. Les inquiétudes portent sur l'environnement et sur la santé.

Le maire de Montpellier se préoccupe davantage de la pollution visuelle "je ne veux pas d'antennes supplémentaires à Montpellier et j'ai interdit toute implantation sur des bâtiments publics". Contrairement à d'autres maires, écologistes pour la plupart, Michaël Delafosse n'est pas farouchement opposé au développement de la 5G car il y voit une "opportunité pour des applications dans le domaine de la médecine".

Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de la Métropole

Des applications dans le domaine de la santé, de la sécurité et de la médecine

C'est bien ce que met en avant l'opérateur Orange, "cela va permettre de nombreuses applications, explique Thierry Alignan, le directeur régional, dans tous les domaines de la santé, de la sécurité et de l'environnement". Au-delà de la vitesse de téléchargement de jeux ou de vidéos, les défenseurs de la 5G évoquent le développement de la chirurgie à distance, la possibilité de mettre en place un arrosage des espaces verts uniquement en cas de besoin, l'utilisation de drones connectés en cas d'incendie dans un immeuble, ou encore des voitures connectées. Thierry Alignan insiste, "il y a aujourd'hui des applications à la 4G qu'on n'imaginait pas il y a 10 ans au moment de sa mise en oeuvre, pour la circulation avec l'arrivée d'appli comme Waze ou dans le domaine bancaire et de la téléassistance".

Certains maires de la métropole apprécieraient d'avoir au moins la 4G et la fibre optique

Reste qu'on parle beaucoup de la 5G, mais dans la métropole, certains mairies attendent surtout que la 4G soit améliorée pour la téléphonie mobile et que la fibre optique soit installée pour internet (télévision et ordinateur), outil indispensable alors que le télétravail est amené à se développer.

C'est le cas à Montaud où certaines parties de la commune ne sont pas encore couvertes. 

A Montaud, on attend la 4G et la fibre optique avec impatience

Choix de la station

À venir dansDanssecondess