Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morbihan : la première édition de La Cap Martinique, une transat entre La Trinité sur Mer et Fort de France

-
Par , France Bleu Armorique

La première édition de la transat La Cap Martinique doit quitter La Trinité sur Mer dans le Morbihan le 18 avril. Direction Fort de France, sans escale.

55 bateaux seront au départ de la première édition de La Cap Martinique
55 bateaux seront au départ de la première édition de La Cap Martinique - @Ready-prod

La course rassemble 55 bateaux. 30 équipages en double et 25 solitaires. 85 marins en tout. "Amateurs éclairés, entraînés et confirmés", précise Thibaut Derville, l'un des organisateurs. "Chaque équipage a passé une qualification. C'est quand même une transat où l'imprévu est un élément du quotidien". Seule marque sur le parcours de 7 000 kilomètres :  une île de Madère à laisser à tribord, "pour éviter de s'aventurer un peu trop haut dans l'Atlantique". 

La cap Martinique, une course "solidaire"

Cette transat se veut également originale. Chaque bateau doit faire la promotion d'une cause, dans les domaines "développement durable et sociétal". Ces causes concernent les domaines de la santé ou de l'éducation, la préservation de la ressource en eau. "Un équipage a choisi suite au premier confinement de s'associer à un EHPAD, un établissement pour personnes âgées dépendantes", explique Thibaut Derville. "Le duo est allé à la rencontre des résidents et ceux ci vont les suivre pendant la course. C'est un beau projet. Un autre équipage s'intéresse aux élèves menacés par le décrochage scolaire". 

Tous les bateaux engagés vont soutenir une cause
Tous les bateaux engagés vont soutenir une cause - @Ready-prod

"Ce qui est formidable dans cette histoire, c'est que nous avons reçu un accueil chaleureux et enthousiaste de la part de tous les marins. Ils ont jugé que c'était très intéressant de mettre en avant des causes qui veulent rendre le monde un peu meilleur". 

Seule ombre au tableau : la crise sanitaire. Début mars, les organisateurs décideront s'ils poursuivent ou non l'aventure de cette première édition. Si la situation actuelle ne s'améliore pas et remet en cause, par exemple la participation d'un trop grand nombre d'équipages, la transat sera reportée. "Le prochain créneau, c'est avril 2023". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess