Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morbihan : les centres de dépistage du Covid sont débordés

Depuis la découverte de cas positifs de coronavirus à Quiberon dans le Morbihan, les centres de dépistage de la zone ne désemplissent pas. Certains médecins demandent plus de moyens pour pouvoir tenir la cadence.

Après une recrudescence des cas de Covid avérés, Quiberon organise des tests de dépistage massifs dans sa ville et renforce ses mesures sanitaires.
Après une recrudescence des cas de Covid avérés, Quiberon organise des tests de dépistage massifs dans sa ville et renforce ses mesures sanitaires. © Radio France - Victor Vasseur

Les centres de dépistage du Covid-19 sont débordés dans le Morbihan. La découverte d'un foyer épidémique à Quiberon a poussé la préfecture à inciter les habitants de la commune et même les vacanciers à aller se faire dépister sans ordonnance. A Auray, la maison de santé accueille aussi de nombreux patients qui cherchent à savoir si ils ont contracté le virus.

Une trentaine de personnes refusée par jour à Auray

"On refuse au moins une trentaine de personnes par jour et tout le monde ne va pas pouvoir être testé," confie Gaëlle Haaz-Le-Du est infirmière libéral à la maison de santé. Face à cette demande qui ne cesse d'augmenter un deuxième centre de dépistage va d'ailleurs ouvrir ce jeudi 30 juillet sur le parking du château de Keriolet. De quoi engorger un peu plus les laboratoires d'analyses qui eux aussi demandent à ralentir la cadence. 

Pour le Docteur Eric Henry, il est urgent de donner les moyens au personnel médical de répondre à l'inquiétude générale. "On découvre plein de cas de Covid mais ils étaient là avant, c'est juste qu'on ne faisait pas autant de tests. Nous sommes dans un deuxième type d'épidémie qui nappe le territoire et il va falloir faire plein de prélèvements. Ça va flamber partout, sauf que pour l'instant les prélèvements ne suivent pas la montée des repérages Covid."

L'agence régionale de santé promet des moyens supplémentaires

L'ARS Bretagne assure que des moyens seront donnés aux laboratoires pour qu'ils puissent suivre le rythme du dépistage massif. Mais dans le même temps, l'agence précise que d'autres centres de dépistages pourraient bientôt voir le jour le long des côtes morbihannaises. Il s'agirait de bus ouverts au public et donc en déplacement le long de la côte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess