Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morbihan : pas de Semaine du Golfe, mais un peu de navigation quand même pour garder l'esprit de la fête

-
Par , France Bleu Armorique

Il y a deux mois, on apprenait l'annulation de la 11e édition de la Semaine du Golfe. Le rassemblement de bateaux traditionnels devait se tenir cette semaine, du 10 au 16 mai. Le contexte sanitaire et l'absence de perspectives rendait difficile son maintien, expliquait la Préfecture du Morbihan.

Les Amis du Sinagot, comme tous les marins amoureux des bateaux traditionnels, se sentent toujours frustrés de ne pouvoir naviguer dans le cadre de la Semaine du Golfe
Les Amis du Sinagot, comme tous les marins amoureux des bateaux traditionnels, se sentent toujours frustrés de ne pouvoir naviguer dans le cadre de la Semaine du Golfe © Radio France - François Rivaud

Même si la situation sanitaire s'est un peu améliorée depuis, on en reste là. La prochaine édition de la Semaine du Golfe aura lieu dans deux ans. Les organisateurs, les marins et les bénévoles sont donc frustrés. "C'est une déception, mais avec le Covid-19, on a été obligé de s'adapter et dans deux ans, on rebondira de plus belle", déclare Jo, adhérent à l'association Les Amis du Sinago depuis huit ans. Mais cette année, sans la Semaine du Golfe dont on devait fêter les 20 ans, des bateaux vont quand même naviguer et faire "leur" Semaine du Golfe à leur manière. 

"Il y a des voiliers traditionnels qui vont se promener sur les eaux du Golfe du Morbihan", ajoute Bertrand, adhérent aux Amis du Sinagot depuis trois ans. Ce grand gaillard souriant explique : "J'ai entendu dire par radio pontons que des bateaux vont naviguer. C'est quand même dur : on va avoir quatre ans entre deux éditions au lieu de deux. C'est compliqué pour tout le monde, les marins, les organisateurs, les bénévoles, les villes qui participent et le public". 

D'après "radio pontons", des bateaux vont se retrouver dans le Golfe du Morbihan
D'après "radio pontons", des bateaux vont se retrouver dans le Golfe du Morbihan © Radio France - François Rivaud

Radio pontons fonctionne bien à priori. Le président des Amis du Sinagot, Daniel Fresneau, explique qu'il "ne serait pas étonné que des bateaux se retrouvent par exemple au moment des parades". Les sinagots sont des bateaux traditionnels du Golfe du Morbihan. "Nous avons une place d'honneur pendant la Semaine du Golfe, raconte Daniel Fresneau et nous recevons toujours le meilleur accueil"

D'où cette "sacrée frustration" de ne pouvoir participer à l'évènement qui, tous les deux ans, accueille plus d'un millier de bateaux, environ 5.000 marins et 200.000 spectateurs. Sans compter que, d'après une étude menée il y a plusieurs mois, la Semaine du Golfe génère quatorze millions d'euros de retombées économiques pour la région qui va de Vannes à Auray.

L'association les Amis du Sinagot, compte 200 adhérents, un chiffre en baisse à cause de la crise sanitaire
L'association les Amis du Sinagot, compte 200 adhérents, un chiffre en baisse à cause de la crise sanitaire © Radio France - François Rivaud

L'argent d'ailleurs, c'est encore et toujours le nerf de la guerre et c'est ce dont ont besoin les Amis du Sinagot pour se maintenir à flot. En ce moment un de ses trois bateaux le "Mab er Guip" est en restauration au chantier du Guip. Le coût des travaux est estimé à 40.000 euros. L'association a lancé une campagne de dons, une première, pour soutenir cette rénovation. "La crise sanitaire a laissé des traces, précise Daniel Fresneau. Chaque personne que nous invitons à bord devient un adhérent pour un coût de 35 euros annuels. Quand nous naviguons moins, comme c'est le cas depuis plus d'un an avec la situation sanitaire, cela se traduit par moins de rentrées financières. C'est pour cela que nous avons besoin d'aide".

Enfin, si la Semaine du Golfe n'a pas lieu comme il est de tradition tous les deux ans, elle vit quand même cette année : un livre commémorant les 20 ans sera mis en vente à la fin mai. 4.000 exemplaires ont déjà été imprimés. Une grand partie des 6.000 affiches du peintre Gildas Flahaut ont été distribuées. Les plaques émaillées, collector maintenant (!), ont été envoyées aux 957 propriétaires de bateaux inscrits au moment de l'annonce de l'annulation de l'édition 2021. Enfin, à partir du 28 mai, sur la rive gauche du port de Vannes, se tiendra une exposition de photos. Elle pourra être visitée tout l'été. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess