Société DOSSIER : Le pouvoir d'achat : un enjeu électoral 2017

Morières-lès-Avignon se met au micro-crédit

Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse lundi 30 janvier 2017 à 10:56

Le micro-crédit se développe en Vaucluse.
Le micro-crédit se développe en Vaucluse. © Maxppp -

La ville de Morières vient de signer une convention avec le Crédit Municipal d'Avignon pour proposer aux personnes en difficultés des micro-crédits, d'un montant maximum de 3.000 euros. Cela permet aux bénéficiaires de se relancer. Morières est la 7ème ville de la région à proposer ce dispositif.

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.

La mairie de Morières, le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) et le Crédit Municipal d'Avignon ont signé vendredi une convention, pour proposer un micro-crédit aux personnes en difficultés. Ce dispositif est déjà proposé à Avignon, Robion, Cavaillon, Orange, Arles et Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Il s'agit d'un emprunt adapté, destiné à tous ceux qui ne peuvent pas obtenir de prêt dans une banque traditionnelle, faute de ressources nécessaires ou de garanties. D'un montant pouvant aller de 300 à 3.000 euros, il doit être remboursé en trois ans maximum. Son taux est fixe : 3,84% .

"Cela permet aux personnes en difficulté de financer un projet personnel, qui va leur permettre de rebondir", explique Jean-Dominique Faedda, le directeur du Crédit Municipal d'Avignon. Ces personnes bénéficient d'un accompagnement social pendant toute la durée du prêt".

David Fournier est vice-président du Crédit Municipal d'Avignon, Jean-Dominique Faedda en est le directeur

Ce dispositif permet aux bénéficiaires, par exemple, de se payer le permis de conduire et donc de faciliter l'accès à l'emploi. La somme peut aussi servir à financer une formation, améliorer l'équipement de la maison (en achetant un lave-linge, par exemple), ou faire réparer la voiture.

Violette, elle, en a profité pour financer son déménagement. Âgée de 36 ans, elle a quitté Paris pour Arles, afin de commencer une nouvelle vie. Elle avait besoin d'un peu d'argent pour payer la caution de son logement, pour équiper son appartement... Elle a obtenu l'année dernière un micro-crédit auprès du Crédit Municipal. Elle est accompagnée par le CCAS d'Arles.

Ce crédit m'a apporté une bouffée d'air, et m'a vraiment permis de rebondir. Aujourd'hui, je suis repartie dans une nouvelle vie... Et je me sens accompagnée. Pour moi, le Crédit Municipal, c'est à la fois une banque et une assistante sociale (Violette, une bénéficiaire)

Violette

Pour bénéficier d'un micro-crédit, il faut habiter une commune conventionnée (il y a en a cinq en Vaucluse, deux dans les Bouches-du-Rhône) et être dans l'impossibilité d'obtenir un prêt auprès d'une banque traditionnelle. Mais il faut être en mesure de rembourser l'emprunt.

Le Crédit Municipal souhaite aujourd'hui développer ce dispositif. Il appelle toutes les communes du Vaucluse - et le département - à signer des conventions, pour pouvoir proposer ce micro-crédit aux personnes en difficultés.

Vous trouverez plus d'informations sur le site du Crédit Municipal d'Avignon.

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.