Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mort de Raymond Poulidor

Mort de Raymond Poulidor : à Quincampoix, ville de Jacques Anquetil, on se souvient de leur duel historique

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le décès de "Poupou", Raymond Poulidor, le célèbre cycliste, a été annoncé mercredi 13 novembre 2019. A Quincampoix (Seine-Maritime), commune où a vécu et où est enterré Jacques Anquetil, son grand rival et ami, les habitants se souviennent de leurs aventures.

Raymond Poulidor (au centre) et Jacques Anquetil (à droite) à l'arrivée du Tour de France 1964.
Raymond Poulidor (au centre) et Jacques Anquetil (à droite) à l'arrivée du Tour de France 1964. © Maxppp -

Quincampoix, France

"Poupou, à jamais maillot jaune dans le cœur des Français", écrit le président Emmanuel Macron sur Twitter, "C'est une grande perte, un grand ami qui s'en va", déclare l'ancien cycliste Eddy Merckx, "Une légende française", pour la ministre des Sports Roxana Maracineanu... Les réactions se multiplient après l'annonce de la mort du coureur cycliste Raymond Poulidor, mercredi 13 novembre 2019. 

Le cycliste français est monté huit fois sur le podium du Tour de France entre 1962 et 1976. Sur la plus haute marche juste devant lui, il y avait souvent le normand Jacques Anquetil, son grand rival. A Quincampoix (Seine-Maritime), où a vécu et est enterré Anquetil, les habitants se remémorent leurs courses. Mais ils évoquent un duel avant tout entre deux amis.

"Ce n'était pas une rivalité, c'était de grands amis"

Jean se souvient de celui que tous les enfants de l'époque appelaient "Poupou". Raymond Poulidor était très apprécié du public mais aussi de certains de ses concurrents, dont Jacques Anquetil. "Ce n'était pas une rivalité, c'était de grands amis", raconte Jean. "Ils se respectaient tous les deux", renchérit son voisin de table, Christian.

"Il y a toujours une rivalité en course mais ils étaient copains quand même", abonde Serge. "Poulidor était un gentil garçon, très aimable", se rappelle Germain.

Ces habitants de Quincampoix ont d'ailleurs tous en tête la venue à plusieurs reprises de Raymond Poulidor sur la tombe de Jacques Anquetil dans le cimetière de la commune. 

Le monument érigé en mémoire de Jacques Anquetil dans le cimetière de Quincampoix. - Radio France
Le monument érigé en mémoire de Jacques Anquetil dans le cimetière de Quincampoix. © Radio France - Noémie Lair
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu