Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

VIDÉO - Les visites de Valéry Giscard d'Estaing à Valence et à Pierrelatte

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'ancien président de la République, mort mercredi soir à l'âge de 94 ans, avait fait deux passages remarqués dans la Drôme : en 1974 pour la campagne présidentielle et en 1977 pour expliquer l'importance de la filière nucléaire.

Valéry Giscard d'Estaing sur le futur site nucléaire du Tricastin le 29 juillet 1977
Valéry Giscard d'Estaing sur le futur site nucléaire du Tricastin le 29 juillet 1977 - Capture d'écran Ina.fr

Après plusieurs hospitalisations ces derniers mois pour des problèmes cardiaques, Valéry Giscard d'Estaing a succombé à la Covid-19 mercredi soir. L'ancien président de la République s'est éteint dans sa maison du Loir-et-cher. Européen convaincu, il restera de son bilan l'abaissement de la majorité à 18 ans, le droit à l'IVG, la création d'un secrétariat d'Etat à la condition féminine, le divorce par consentement mutuel. VGE, c'est aussi deux chocs pétroliers, et un scandale, celui des diamants de Bokassa.

Le meeting de campagne à Valence en 1974

En campagne électorale pour le second tour de l'élection présidentielle, Valéry Giscard d'Estaing était venu en meeting à Valence le 14 mai 1974.  Devant 10.000 personnes, il avait attaqué son rival François Mitterand :

Valéry Giscard d'Estaing, un président pro-nucléaire à Pierrelatte en 1977

Trois ans plus tard, le 29 juillet 1977, accueilli par le maire de Pierrelatte, Jean Mouton, et le maire de Saint-Paul-Trois-Châteaux Marcel Gony, VGE, alors président, avait visité du site nucléaire du Tricastin et expliqué, dans un long discours, les principes de sa politique énergétique :

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess