Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mortalité routière : mauvais début d'année en Ardèche

mercredi 27 février 2019 à 19:29 Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche

La mortalité routière est en hausse en janvier en France avec neuf décés de plus qu'en janvier 2018. Une tendance malheureusement similaire en Ardéche.

image d'illustration
image d'illustration © Radio France - Emmanuel Champale

Ardèche, France

La mortalité routière est en hausse en France  pour le mois de janvier avec 238 personnes décédées. C'est neuf tués de plus qu'en janvier 2018 dans tout le pays.

Une augmentation  malheureusement constatée aussi en Ardèche. L'an passé aucune vie perdue sur les routes du département, cette année en janvier quatre personnes ont trouvé la mort.  

Ces quatre victimes ardéchoises sont toutes des personnes âgées, entre 70 et 80 ans et aucune n'est responsable des accidents. Deux de ces victimes ont été percutées par un chauffard dans leur voiture à Sampzon. 

Les deux autres étaient des piétons fauchées par des conducteurs.    

Paradoxalement en Ardèche,  le nombre d'accidents est quasi le même d'un mois de janvier à l'autre 11 l'an passé 12 cette année et c'est exactement le même nombre de blessés sur les routes ardéchoises d'un an sur l'autre : 19 blessés. 

En revanche la Drôme ne suit pas la mauvaise tendance nationale pour ce premier mois de l'année, puisque la mortalité est en baisse.  Il y avait eu cinq morts en janvier l'an dernier , deux cette année. Ce sont donc trois vies épargnées dans la Drôme  le mois dernier.