Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Moselle-est : des habitants se mobilisent contre le déploiement des compteurs Linky

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Enedis déploie en ce moment les controversés compteurs Linky en Moselle-est. Pour certains habitants, pas question de laisser faire l'entreprise. La fronde s'organise.

Un collectif "Stop Linky 57 Rouhling" est formé contre le déploiement des compteurs Linky.
Un collectif "Stop Linky 57 Rouhling" est formé contre le déploiement des compteurs Linky. © Radio France - Olivia Chandioux

La fronde contre les compteurs Linky s'organise en Moselle-est. Enedis y installe en ce moment ses fameux compteurs verts, alors que mardi dernier les fournisseurs EDF et Engie ont reçu une mise en demeure de la Cnil. Le gendarme français des données, lui donne 3 mois pour mettre en conformité la manière dont ils gèrent les informations personnelles des consommateurs, collectées par les compteurs. Justement, ces compteurs Linky controversés, les habitants de Rémelfing et des environs n'en veulent pas.

Des compteurs barricadés

Ils le font savoir en placardant des affiches mais aussi en barricadant leurs compteurs pour que les installateurs n'y aient pas accès. Ils se sont regroupés au sein d'un collectif "Stop Linky 57 Rouhling". Joseph Muller, électromécanicien à la retraite, habite Etzling. Il refuse catégoriquement qu'un compteur Linky soit installé chez lui : "C'est très toxique pour la santé, cela va être la prochaine catastrophe sanitaire du siècle. Ce n'est pas le compteur électrique en lui même qui est toxique, mais la fréquence, le courant porteur en ligne (CPL), qui est très dangereux pour la santé." 

Concernant ce CPL, Enedis précise qu'il a "largement été éprouvé depuis les années 1960, afin d’envoyer à 11 millions de foyer le signal heure pleine/heure creuse, ou encore pour faire fonctionner les babyphones et les volets automatiques". Par ailleurs, Enedis tient à rappeler que "le compteur Linky est conforme à l’ensemble des normes techniques et sanitaires européennes et françaises. Il ne change pas l’environnement électromagnétique du foyer. Différents organismes indépendants certifiés ont réalisé des mesures d’exposition et de compatibilité électromagnétiques : l’ANFR (agence nationale des fréquences), le CSTB (centre scientifique et technique du bâtiment) et l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.)"

Certains habitants de Moselle-est fabriquent des plaques cadenassées pour barricader leurs compteurs. - Radio France
Certains habitants de Moselle-est fabriquent des plaques cadenassées pour barricader leurs compteurs. © Radio France - Olivia Chandioux

Fronde contre les compteurs Linky : Lisa, électrosensible, témoigne au micro de France Bleu Lorraine Nord

C'est du harcèlement !

Fabienne, de son côté, dénonce le harcèlement qu'elle subit pour faire installer un compteur Linky dans l'immeuble où elle vit. "J'ai eu cinq messages vocaux en seulement quelques jours sur mon répondeur ! Les installateurs sont aussi venus plusieurs fois, nous sommes trois locataires ici et nous refusons toutes que nos compteurs soient changés, nous ne leur avons donc pas ouvert. Nous avons aussi collés sur la porte plusieurs affiches, rappelant la législation et pour signifier notre refus."

Comme Fabienne, Jean-Michel qui vit quelques kilomètres plus loin, ne laissera personne toucher à son bon vieux compteur électrique. Il s'inquiète des nouvelles taxes qui pourraient être mises en place grâce aux données récoltées par les compteurs Linky et l'utilisation des Télé-Information Clients : "Le chargeur de votre véhicule [électrique] sera un interface entre Linky et la voiture, à partir de ce moment-là, Linky va savoir la puissance de la voiture. Et le plein qui coûte cinq euros aujourd'hui, pourra coûter bien plus cher plus tard, avec la mise en place de nouvelles taxes." Près de 20 millions de compteurs Linky ont déjà été installés en France.

Là aussi, Enedis tient à apporter des précisions :  elle est "tenue par la loi de remplacer l’ensemble des anciens compteurs par des compteurs communicants (...) Les compteurs n’appartiennent pas aux clients : ils sont mis à leur disposition et font partie intégrante du réseau d’électricité. En s’opposant au remplacement du compteur, le client méconnaît ses obligations légales : il a le devoir de permettre aux agents d'Enedis d’accéder aux ouvrages. Il méconnaît également ses obligations contractuelles : le remplacement potentiel du compteur est systématiquement prévu dans le contrat qui lie le fournisseur d’électricité à son client."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu