Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mosquée de Poitiers : fin de travaux envisagée d'ici un an

-
Par , France Bleu Poitou

Fin de chantier en vue pour la grande mosquée de Poitiers. L'imam espère accueillir du public d'ici un an. Le projet a commencé en 2003.

La mosquée est en travaux depuis 2003
La mosquée est en travaux depuis 2003 © Radio France - Thibault Lecoq

Les travaux devraient bientôt finir à la grande mosquée de Poitiers. Ils ont commencé en 2003 et ils ont progressé petit à petit, notamment parce qu'ils sont financés presque uniquement par les fidèles. L'imam Boubaker el Hadj Amor espère accueillir du public l'année prochaine.

La mosquée est hors d'eau et hors d'air, l'électricité et le gaz sont en partie posés. Il faut maintenant poser le carrelage et tout aménager : les salles de prière, d'ablution, mais aussi la médiathèque et un centre culturel. Pour les travaux exterieurs, il n'y a pas de visibilité par contre. Les fidèles attendent eux aussi la fin des travaux avec impatience.

Une mosquée temporaire qui dure

Pour l'instant la prière, les cours d'arabe et l'aide aux plus démunis, tout se passe dans un bâtiment à côté de la mosquée en travaux. "C'est presqu'un garage-là", regrette Abd el Kader. Et de poursuivre : "c'est pour ça qu'on a hâte de faire la prière là-bas. C'est propre, c'est bien et ça loge tout le monde."

Fatah sort de sa voiture avec son tapis et un livre de prières à la main. Ce manque de place est un vrai problème pour lui, surtout avec l'épidémie : "par rapport au covid, c'est un peu gênant."

La grande mosquée doit pouvoir accueillir entre 1200 et 1500 personnes avec aussi un centre culturel et c'est très important pour Abd el Kader : ça permet d'attirer les jeunes musulmans de la communauté. La mosquée doit aussi devenir un centre de rencontre et de découverte de l'islam. Là aussi, c'est important pour les fidèles, pour construire un pont entre les cultures. Ils espèrent que tous les Poitevins, musulmans ou pas, puissent s'approprier cette mosquée, dès qu'elle sera terminée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess