Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Motards en colère : "La mise en place d'un contrôle technique pour les motos, c'est juste du lobbying"

-
Par , France Bleu Orléans

Ce samedi, la Fédération française des Motards en colère se mobilise contre une directive européenne qui prévoit l’instauration d’un contrôle technique pour les deux-roues. Dans le Loiret, le rassemblement a attiré des centaines de motards à Saran, puis dans le centre d'Orléans.

850 deux-roues ont constitué le cortège des Motards en colère ce samedi dans le Loiret
850 deux-roues ont constitué le cortège des Motards en colère ce samedi dans le Loiret © Radio France - Cécile Da Costa

850 motos, scooters, side-cars alignés sur l'immense parking du cinéma Pathé de Saran ce samedi midi. Venus du Loiret et des départements alentours, ils se sont regroupés à l'appel national de la Fédération française des Motards en colère (FFMC) pour protester contre l’instauration d’un contrôle technique pour les deux-roues, d'ici 2022. 

Des problèmes techniques rares

"La mise en place d'un contrôle technique obligatoire pour les motos, statistiquement ça ne se justifie pas", assure Franck Clouzet, coordinateur de la FFMC 45. "Les études qui ont été faites par les assureurs, montrent que moins de 0,3% des accidents de moto sont liés à un problème technique."

Franck Clouzet est le coordinateur de la Fédération française des Motard en colère dans le Loiret
Franck Clouzet est le coordinateur de la Fédération française des Motard en colère dans le Loiret © Radio France - Cécile Da Costa

"La mise en place de ce contrôle technique, c'est juste un travail de lobbying fait par DEKRA [une société de contrôle technique, ndlr]", ajoute le motard loirétain. Selon lui, dans les pays européens qui ont déjà mis en place ce contrôle technique, "avec le recul on se rend compte que 16% des véhicules contrôlés ont un problème et pour la plupart c'est lié à un problème d'éclairage."

Pour les motards, ce contrôle technique représenterait un coût qui pourrait être facilement évité. "Regardez sur le parking, il n'y a pas de motos en mauvais état", souligne Bernard, motard venu d'Ingré. Pour son ami Jean-Pierre, un bon motard sait entretenir son deux-roue : "y a plus de risques en moto qu'en voiture, on fait d'avantage attention à la partie mécanique".

Il y a trop de variétés de motos pour que les techniciens soient au top pour les contrôler

Avec Alain, lui aussi venu d'Ingré, les deux motards s'interrogent sur la formation des techniciens qui effectueront ce contrôle. "Je pense qu'ils ne sont pas prêts à contrôler les motos", estime Bernard. "Y a trop de variétés de motos pour que les techniciens soient au top pour les contrôler."

Jean-Pierre a une moto des années 30, selon lui, personne n'est mieux qualifié que lui pour connaître et réparer son véhicule. "Pour les vieilles motos des années 50, je demande à voir la mise en place du contrôle technique", ajoute Alain.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A 13h30, les moteurs s'allument et le cortège s'élance sur la tangentielle. Après quelques détours aux abords d'Orléans, les motards se dirigent vers le centre-ville. Finalement, le cortège s'est dispersé juste avant l'arrivée de la pluie. Les représentants de la Fédération des Motards en colère du Loiret devaient être reçus à la Préfecture à 16 heures, le rendez-vous a finalement été reporté à la semaine prochaine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess