Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Moto : Le SERT entre compétition et apprentissage

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

C'est une page qui se tourne au Suzuki Endurance Racing Team. Dominique Méliand, le fondateur de l'écurie sarthoise, a passé la main à Damien Saulnier. C'est lui qui dirige l'équipe engagée en championnat du monde d'endurance. Il travaille aussi avec des élèves mécano qui sont associés au projet.

La Suzuki du SERT en compétition
La Suzuki du SERT en compétition - SERT

"Jusqu'ici tout va bien". Difficile de rêver meilleur départ pour Damien Saulnier. Première course en tant que nouveau team manager du SERT et première victoire. C'était au Bol d'Or, en septembre sur le circuit du Castellet. " On imaginait un Top 3 et puis finalement, on gagne cette course à rebondissements". Une course de 24H  interrompue plusieurs heures par la pluie et marquée le dimanche matin par l'abandon de plusieurs favoris. Un démarrage en trombe pour Damien Saulnier qui a pris les rennes du SERT quelques semaines auparavant à la suite de Dominique Méliand, le fondateur de cette équipe 15 fois championne du monde. " Quand on parle de Dominique on dit Le Chef. Moi je l'appelle toujours le chef . On avait bien préparé la transition avec lui et avec les dirigeants japonais de Suzuki. L'idée c'était de ne pas refermer le livre mais de pouvoir tourner une page, en intégrant des personnes nouvelles, plus jeunes, en les associant à celles qui sont plus expérimentées. L'idée ce n'était pas de révolutionner l'âme du SERT mais d'apporter un nouveau souffle, de nouveaux partenaires et de changer quelques éléments". 

Damien Saulnier ne veut pas révolutionner l'âme du SERT même s'il a déjà apporté sa touche en intégrant notamment quelques élèves mécano au projet

Les mécanos du SERT en action - Aucun(e)
Les mécanos du SERT en action - SERT

Quand on parle de Dominique Méliand, on dit Le chef 

Parmi, les nouveautés insufflées par Damien Saulnier, l'intégration au compte goutte de quelques élèves du Lycée Le mans Sud. Ils font partie de la section mécanique et dans le cadre de leur formation, ils travaillent sur des motos de compétition... celles du Junior Team, l'équipe espoir du SERT. Mais depuis que leur formateur Damien Saulnier a pris les rennes de l'équipe officielle, certains élèves participent au projet " On a déjà pris des élèves en stage lorsque nous avons couru au Bol d'Or en Septembre. Après la compétition on a embauché un ancien élève qui était avec nous l'an passé au Junior Team. Et puis maintenant l'idée c'est qu'à chaque événement on puisse emmener des élèves du Junior sur des essais comme la semaine prochaine en Espagne". Une séance de roulage sur deux circuits espagnols pour préparer la prochaine édition des 24h du Mans moto, les 18 et 19 avril 2020 sur le circuit Bugatti.  C'est la 3e étape du champion du monde d'endurance

Damien Saulnier rend hommage à son prédécesseur Dominique Méliand, fondateur de l'écurie

Après sa victoire inaugurale au Bol d'Or, le SERT a terminé 5e de la 2e course à Sépang en Malaisie. Suffisant pour que l'écurie sarthoise conserve sa place de leader au classement général. C'est donc dans la peau d'un des favoris que le SERT abordera les 24H Mans mais sans Vincent Philippe. Le pilote franc-comtois, pilier de l'équipe depuis 2003, a décidé de tourner la page après dix titres de champion du monde d'endurance et huit victoires au Bol d'Or.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu