Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mourenx : la manifestation des gens du cirque n'aura pas lieu

-
Par , France Bleu Béarn

Le cirque Muller et une dizaine de cirques amis promettaient une soixantaine de semi-remorques pour bloquer la ville, des éléphants devant la mairie et des chameaux sur les ronds-points. Après avoir obtenu une médiation avec le maire Patrice Laurent, ils renoncent.

Le cirque Muller voulait s'installer à Mourenx du 30 mai au 2 juin.
Le cirque Muller voulait s'installer à Mourenx du 30 mai au 2 juin. - © Capture Youtube

Mourenx, France

Le cirque Muller devait s'installer à Mourenx du 30 mai au 2 juin et se produire tout au long de ce long week-end, sauf que depuis plus d'une semaine par déclarations interposés, la municipalité et les gens du cirque s'opposent. Un vrai bras de fer s'est lancé entre Franck Muller, le patron du cirque Muller et le maire de Mourenx Patrice Laurent. Ce dernier ne veut pas de l'installation du cirque, parce qu'avec un classement Seveso et les risques d'inondations, les conditions de sécurité pour cet accueil ne sont pas réunies.

Médiation à venir

La seule condition des circassiens pour lever leur menace de manifestation, et de pagaille dans le centre de Mourenx, c'était d'organiser la semaine prochaine une médiation entre eux et le maire Patrice Laurent. Ils l'ont obtenu de la Préfecture après de longues heures de discussion, et pourront donc dans quelques jours expliquer au maire qu'ils défendent une profession au poids économique non négligeable. Et Franck Muller, le patron du cirque incriminé compte surtout expliquer que ses animaux, « soumis à des contrôles drastiques de l'état, ne sont pas maltraités ». Patrice Laurent se rendra à cette médiation mais ne compte pas varier de sa position : Le cirque Muller n'a pas sa place à Mourenx, l'édile ne cautionne pas « certaines méthodes » du cirque Muller et selon lui, ce cirque a déjà fait parler de lui à de nombreuses reprises, et pas toujours en bien. Le dialogue risque d'être compliqué entre les deux camps.

Les explications de Franck Muller, le patron du cirque Muller