Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes à Pau : les bus et le ramassage des ordures ont été bloqués ce jeudi matin

jeudi 13 décembre 2018 à 8:33 Par Daniel Corsand et Mathias Kern, France Bleu Béarn

Une quarantaine de gilets jaunes ont empêché la sortie des bus et des camions bennes ce jeudi matin aux dépôts de l'avenue Larribau à Pau. Les barrages sont levés depuis 8H45. Le trafic des bus reprend progressivement.

Des gilets jaunes bloquent le dépôt Idélis ce jeudi matin
Des gilets jaunes bloquent le dépôt Idélis ce jeudi matin © Radio France - Mathias Kern

Pau, France

A Pau ce jeudi matin, le trafic des bus revient peu à peu à la normale, mais des retards sont encore signalés sur le réseau Idélis. Une quarantaine de gilets jaunes se sont mobilisés tôt ce matin dans le secteur de l'avenue Larribau à Pau pour bloquer depuis 6 heures, le dépôt des bus Idélis et le centre de ramassage des ordures ménagères, qui se trouve juste à côté. 

Pendant plusieurs heures, aucun véhicule n'est sorti de ces deux dépôts à l'exception du ramassage scolaire. Seul les bus scolaire Scolaris ont circulé, ainsi que le service Flexibis, le transport à la demande. Les bus ont pu quitter le dépôt Idélis vers 8H45. Le trafic va revenir à la normale peu à peu mais sera très perturbé pendant une bonne partie de la matinée.

Les gilets jaunes sont sur place depuis six heures ce matin - Radio France
Les gilets jaunes sont sur place depuis six heures ce matin © Radio France - Mathias Kern