Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Cavaillon : Bénédicte Auzanot conduira la liste du Rassemblement national

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le Rassemblement national a présenté sa tête de liste en vue des municipales de mars 2020. Il s'agit de Bénédicte Auzanot, vauclusienne depuis une dizaine d'années, et conseillère municipale à Lauris. Son objectif : terminer en tête au soir du premier tour.

Bénédicte Auzanot encadrée par Thibault de la Tocnaye (à sa droite) et Thierry d'Aigremont le patron du RN en Vaucluse
Bénédicte Auzanot encadrée par Thibault de la Tocnaye (à sa droite) et Thierry d'Aigremont le patron du RN en Vaucluse © Radio France - Daniel Morin

Cavaillon, France

C'est au "Bar de la chance",  situé en plein centre ville de Cavaillon, que le Rassemblement national a présenté sa tête de liste pour les municipales de l'an prochain. Bénédicte Auzanot, une chance pour le parti de Marine Le Pen ? Oui, répondent d'une seule voix Thierry d'Aigremont le délégué départemental du RN et Thibault de la Tocnaye, candidat malheureux en 2014 qui a choisi de prendre un peu de recul cette fois-ci ; "un peu de sang neuf, c'est pas mal après tout" lance celui qui occupera la seconde place sur la liste RN. 

"L'alternance politique est de notre côté", Thibaut de la Tocnaye 

En tout cas, Bénédicte Auzanot veut croire en sa chance et elle s'est fixée comme objectif de terminer en tête au soir du premier tour. Il faut dire que le FN puis le RN restent sur des scores très élevés lors des précédents scrutins : 36.45% au second tour des municipales en 2014 et même 38.8% lors des Européennes. La confiance est donc de mise dans l'équipe de la candidate, vauclusienne depuis une dizaine d'années, cavaillonnaise depuis fin 2018 et conseillère municipale à Lauris. 

Cette ancienne assistante juridique place au cœur de sa campagne : le développement économique et la re-dynamisation du tissu commercial, la sécurité et l'identité communale. "Je ne veux plus que Cavaillon soit une ville où l'on passe, je veux en faire une ville où l'on reste" explique la candidate qui promet de composer "une liste d'ouverture." Elle annonce la sortie prochaine d'un tract-sondage pour se mettre à l'écoute des préoccupations des cavaillonnais. 

Bénédicte Auzanot : "je veux re-dynamiser la ville"

Thibault de la Tocnaye : "notre mouvement apparaît de plus en plus crédible"

Choix de la station

France Bleu