Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 : à Villedieu-sur-Indre, la sécurité au cœur de la campagne

-
Par , France Bleu Berry

La sécurité est la première préoccupation des Français pour les élections municipales du mois de mars. France Bleu Berry est allé à Villedieu-sur-Indre où les deux candidats font de nombreuses propositions sur cette thématique.

-
- © Radio France - Jérôme Collin

Sur la place centrale de Villedieu-sur-Indre, il ne faut pas beaucoup de temps pour trouver des habitants inquiets au sujet des questions de sécurité. "Ma sœur a été cambriolée deux fois en un an à Villedieu. Ils sont repartis avec des bijoux et de l'argent. Une police municipale serait une bonne idée pour protéger la ville. Il y a aussi des dégradations au niveau du parc et des problèmes de stationnement", explique Valérie, habitante de Villedieu-sur-Indre. Les commerçants sont également touchés. Le bureau de tabac géré par Monique Tanchoux a déjà été cambriolé. "Quand on a subi ça, on y pense. Même au moment où je vous parle. La présence de clients dans le bureau n'empêche pas certains de voler...", se désole-t-elle.

À Villedieu-sur-Indre, ça fait longtemps qu'il n'y a plus de policiers municipaux. Il n'y a pas non plus de système de vidéo-protection. Depuis 2015, la commune a signé la convention "Participation citoyenne". Des habitants sont référents dans chaque quartier et font remonter les informations et les faits et gestes suspects à la mairie et à la gendarmerie.

Police municipale ou caméras de vidéo-surveillance ?

La ville de 2700 habitants est près de Châteauroux. Une bretelle d'accès de l'A20 est également située à quelques kilomètres. Et elle est traversée par l'axe passant entre Châteauroux et Tours. "On n'est pas une zone de grande criminalité. Néanmoins, il y a des incivilités qui vont pourrir la vie des gens", explique Xavier Elbaz, candidat à la mairie. Lui milite en faveur de l'installation de caméras de vidéo-surveillance aux entrées de la ville et dans le centre. "Avec la vidéo-protection, les résultats sont probants. A Châteauroux et Buzançais, on a augmenté de 50% le taux d'élucidation des enquêtes grâce à cela. Quand il y a un dépôt de plainte, la gendarmerie vient prendre les images. Et puis c'est de la dissuasion", ajoute-t-il.

Son adversaire pour les élections municipales est favorable aussi à la vidéo-surveillance. Mais François Thibault veut aussi remettre en place une police municipale. "Au début, il y aura un policier municipal. Mais en fonction des besoins, il pourra ensuite y avoir un binôme", explique le candidat. "Ça me paraît être une mesure attendue par la population face aux incivilités, qui permet d'avoir une présence plus marquée sur le terrain pour répondre aux problématiques liées à la tranquillité publique", précise François Thibault, bien conscient des limites budgétaires. Pour Xavier Elbaz, une police municipale serait disproportionnée et trop coûteuse pour une ville de la taille de Villedieu-sur-Indre. 

Les habitants sont partagés sur l'intérêt d'une police municipale. Certains y voient l'importance d'une présence humaine sur le terrain. D'autres sont plus favorables à la vidéo-surveillance pour son effet dissuasif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu