Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Mont-de-Marsan : les cyclistes appellent les candidats à se mobiliser pour le vélo en ville

-
Par , France Bleu Gascogne

Ils étaient près de 200 à enfourcher leur vélo depuis la Place Saint-Roch à Mont-de-Marsan, ce samedi 22 février, pour la première édition de la Vélorution, pour réclamer plus de place pour le vélo en ville.

Près de 200 cyclistes se sont rassemblés, ce samedi 22 février dans le centre de Mont-de-Marsan, pour réclamer plus de place pour les vélos en ville
Près de 200 cyclistes se sont rassemblés, ce samedi 22 février dans le centre de Mont-de-Marsan, pour réclamer plus de place pour les vélos en ville © Radio France

Plus de place aux vélos à Mont-de-Marsan !  C'est l'appel lancé ce samedi 22 février par près de 200 cyclistes montois et des environs aux candidats aux municipales. Première édition de la _Vélorution_dans les Landes. Un mouvement à l'initiative de l'ONG écologiste Les Amis de la Terre qui existe depuis près de 50 ans dans les grandes villes de France. Dans une ambiance bon enfant, les manifestants ont surtout réclamé une plus grande sécurité pour les cyclistes à Mont-de-Marsan  

Le vélo, d'abord une question de sécurité

Du haut de ses 6 ans, Lili est déjà une grande utilisatrice du vélo, "Pour aller à l'école avec mon frère et papa. Nous on passe sur un chemin et quand c'est la route c'est papa qui passe devant." Quand on demande à la petite cycliste si elle a peur quand elle roule en bord de route... "Non."

Mais sa maman Delphine n'est pas tout à fait du même avis, "Les voies ne sont pas tout à fait aménagées pour avoir une bonne harmonie entre voitures et vélo, déplore-t-elle. Quand on est parent, la principale préoccupation ce n'est pas de mettre les casques et les gilets, c'est de se dire "Est-ce que mon enfant sera en sécurité sur la route ?""

Même son de cloche chez Jacques Laurent, le président de l'association montoise Place au Vélo, "Les enfants ou les grands-parents ne veulent pas circuler à Mont-de-Marsan parce que c'est trop dangereux. Il y a les voitures, et puis un manque d'aménagement, de continuité dans les itinéraires, de lisibilité sur le terrain."

Alors dans la dernière ligne droite des municipales, il y a évidemment un enjeu, "Se faire entendre, dire qu'on est là, qu'on aimerait qu'il y ait un peu plus de place pour nous. Il y a déjà plusieurs candidats qui nous ont dit qu'ils voudraient bien nous recevoir.

Et il y a du travail à en croire le baromètre 2019 des villes cyclables publié par la Fédération française des usagers de la bicyclette (Fub). Mont-de-Marsan écope de la note F sur une échelle allant de A+ à E... ce qui veut dire que les conditions de circulation pour les cyclistes sont jugées "défavorables".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu