Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Orange : Jacques Bompard brigue un 5ème mandat à presque 77 ans

-
Par , France Bleu Vaucluse

"J'ai besoin d'être Maire, cela me donne la santé !" C'est ainsi que Jacques Bompard a justifié et officialisé sa candidature aux prochaines élections municipales à Orange dont il est le Maire depuis 1995. Il brigue une 5ème mandat consécutif à presque 77 ans.

Jacques Bompard devant sa permanence électorale
Jacques Bompard devant sa permanence électorale © Radio France - Daniel Morin

C'est un petit détail qui en dit long sur l'état d'esprit dans lequel se trouve Jacques Bompard, désormais officiellement candidat à sa succession en Mars prochain. Une seule date figure sur sa plaquette de campagne électorale : "Election municipale du 15 mars 2020." Exit le deuxième tour prévu le dimanche suivant ! Jacques  Bompard aurait voulu montrer sa sérénité et sa confiance dans les électeurs, il ne s'y serait pas pris autrement. Il tentera donc, le dimanche 15 mars, d'être élu dès le premier tour comme en 2001 (59.9%) ; comme en 2008 (60%) et comme en 2014 (59.8%.) Un 5ème mandat à presque 77 ans, est-ce le combat de trop pour le représentant vauclusien de la Ligue du Sud ? Réponse de l'intéressé : "J'ai besoin d'être Maire , cela me donne la santé.  Tant que Dieu le veut, je me sens missionné..."  

Si je perds, je me tirerai d'Orange : Jacques Bompard

Jacques Bompard met en avant son bilan ("tellement remarquable que je ne devrais même pas le présenter") en matière de sécurité ("la ville la plus sûre de la Région"), de finances, de fiscalité locale, de sport ("nous régnons sur l'aménagement sportif") ou de mobilité ("la voiture est bienvenue à Orange.") Il annonce une liste renouvelée ; exclut de passer la main en cours de mandat en cas de réélection et il promet : "si je perds, je me tirerai d'Orange !" Jacques Bompard préfère encore garder le silence sur ses projets. 

J'attends de la reconnaissance pour tout le travail accompli : Jacques Bompard 

En attendant, ses adversaires du premier tour en prennent pour leur grade : "son nom n'est _pas digne de sortir de ma bouche.._. " ; "si le bon Dieu avait la bonne idée de les rendre intelligents je serai ravi..." ; "il n'y en a qu'une qui tient un peu la route... " Les autres candidats apprécieront sans doute : Xavier Magnin, Fabienne Haloui, Serge Marolleau, Carole Normani et Pierre Marquestaut.  

Maire depuis 1995, Jacques Bompard brigue un 5ème mandat : le reportage de Daniel Morin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu