Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Municipales : "Commun'idée", le tour de France des bonnes idées

MUNICIPALES - "Commun'idée" : à Grenoble, on construit des autoroutes à vélo

-
Par , France Bleu, France Bleu Isère

À l'occasion des élections municipales des 15 et 22 mars, France Bleu vous propose un tour de France de bonnes idées repérées dans des communes ici et là. Ce jeudi, détour par Grenoble et son agglomération, en Isère, où des autoroutes à vélo permettent de pédaler vite et en toute sécurité.

À Grenoble, le vélo est roi... et est bien parti pour le rester. Dans la capitale des Alpes et son agglomération (plus de 508.000 habitants, répartis sur 49 communes), on voit des pistes cyclables partout : le long des routes, dans les voies de bus et même, à contre-sens des voitures, dans certaines rues. C'est trop pour les uns, pas encore assez pour les autres.

Trop présent pour les uns, pas assez pour les autres

Depuis 2017, on y trouve aussi des "autoroutes à vélo", appelées "chronovélo". Quatre voies dédiées uniquement aux vélos et aux mobilités dites "douces" traversent l'agglomération du Nord au Sud et d'Est en Ouest. Elles sont la fierté du marie écologiste de Grenoble, Éric Piolle.

L'une des quatre pistes chronovélo, dans le centre-ville de Grenoble.
L'une des quatre pistes chronovélo, dans le centre-ville de Grenoble. © Radio France - Virginie Salanson

Les vélos plus rapides que les voitures

Matérialisées au sol par des peintures, bordées d'un muret en béton et interdites aux véhicules motorisés, ces "chronovélos" permettent aux cyclistes d'aller vite. Souvent plus vite que les voitures même, dans une ville toujours lourdement embouteillée. Grenoble reste classée quatrième au classement des villes les plus embouteillées de France selon Le Parisien.

D'ici à 2022, ces "chronovélo" devraient quadriller l'agglomération sur 44 kms, une vingtaine de kms a déjà été réalisée et s'articule avec les 320 kms de pistes cyclables de l'agglo déjà en fonctionnement dans et autour de Grenoble. La topographie de la "ville la plus plate de France" se prêtant en effet plutôt bien au développement du vélo.

Les axes Chronovélo déjà réalisés (en mauve), ou en cours de réalisation (en pointillés).
Les axes Chronovélo déjà réalisés (en mauve), ou en cours de réalisation (en pointillés). - Métro

Tripler le nombre de cyclistes

Ce "plan vélo" de la Métro a pour but de tripler le nombre de cyclistes grenoblois d'ici à 2022. Celui-ci a déjà augmenté de 12% entre 2018 et 2019 selon la Métro et la Ville. S'ajoutent à ce plan la création ou l’extension de services annexes au vélo, mais essentiels au développement de sa pratique : des parkings relais, des arceaux pour garer son vélo, des consignes à vélo, l'extension des zones limitées à 30 km/h ou encore la possibilité de louer des vélos à l'année : les fameux "Métrovélos" jaunes.

Le but de cet écosystème : proposer une alternative à la voiture, si l'on en croit la mairie, ou éradiquer la voiture du centre-ville, s'agacent les autres candidats à la mairie grenobloise.

La Métro propose 7000 Métrovélos en location.
La Métro propose 7000 Métrovélos en location. © Radio France - Simon Soubieux

Une ville de bobos à vélo ?

Car cette politique est fortement décriée par les adversaires d'Éric Piolle aux élections municipales, Alain Carignon, à droite, Olivier Noblecourt, à gauche, ou encore Émilie Chalas pour la République en Marche, accusent le maire actuel d'organiser une ville uniquement pour les "bobos à vélo".

Les critiques fusent aussi sur l'absence de résultat quant à la diminution de la pollution, ou l'amélioration de la qualité de l'air. L'indice ATMO, dans son dernier bilan de 2018, décrivait une "situation tendant à s’améliorer, mais [...] encore très sensible".

Ville "la plus agréable pour circuler"

Pourtant, la municipalité de Grenoble a remporté une victoire fin février, à un mois des élections municipales. La ville de Grenoble a été élue numéro 1 des "villes moyennes"* où la circulation à vélo est la plus agréable, selon le baromètre 2020 de la FUB. La Fédération des Usagers de la Bicyclette rassemble 300 associations locales.

De quoi conforter Éric Piolle dans sa politique. S'il est réélu le 22 mars prochain, il promet d'ailleurs de lancer la construction de quatre autoroutes à vélo supplémentaires.

*Catégorie des villes de 100.000 à 200.000 habitants.

Les 4 axes "CHRONOVÉLO"

  • Fontaine / Grenoble Centre / La Tronche / Meylan
  • Saint-Égrève / Grenoble Centre / Saint-Martin-d'Hères Campus
  • Grenoble Capuche / Échirolles / Pont-de-Claix / Jarrie / Vizille
  • Grenoble Centre / Eybens
Choix de la station

À venir dansDanssecondess