Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales et mesures sanitaires : "on est paré" dit la préfecture de Haute-Garonne

Par

Dimanche en Haute-Garonne, 400 000 électeurs sont appelés aux urnes pour élire leur maire au second tour. Les nouvelles mesures sanitaires édictées par le ministère de l'Intérieur seront appliqués dans les bureaux de vote. Objectif : rassurer et faire baisser l'abstention record du premier tour.

Un bureau de vote à l'heure du Covid. Un bureau de vote à l'heure du Covid.
Un bureau de vote à l'heure du Covid. © Radio France - Stéphanie Mora

N'ayez pas peur ! C'est en substance le message adressé par les 58 mairies et la préfecture de Haute-Garonne à quelques heures du second tour des élections municipales dimanche. Rien qu'en Haute-Garonne 400 000 électeurs sont appelés aux urnes. Après la participation très basse du premier tour au tout début de la crise du coronavirus, l'enjeu est de leur redonner confiance. Le ministère de l'Intérieur a donc renforcé les mesures sanitaires dans les bureaux de vote.

Publicité
Logo France Bleu

A Toulouse petite particularité : il y aura sur les 67 lieux de vote (263 bureaux de vote au total) un ou plusieurs "coordonateurs de bureau". Un agent de la ville chargé de guider les citoyens et de leur rappeler les règles sanitaires. 

loading

Trois nouveautés 

Comme le 15 mars, les mesures de distanciation physiques, le parcours fléchés dans le bureau et la présence de gel hydro alcoolique sont reconduits. La principale nouveauté c'est le port du masque obligatoire pour tous les électeurs. Guillaume Verlaguet , directeur des services à la population à la mairie de Toulouse souligne : "un président de bureau de vote pourrait refuser de vous laisser voter si vous n'avez pas de masque". L'idéal est de venir avec un masque mais si vous n'en avez pas, il doit y en avoir dans chaque bureau à disposition. "La préfecture a fourni 247 000 masques grand public aux communes, précise Denis Olagnon, le secrétaire général de la préfecture de Haute-Garonne. Et 67 000 pour les personnes qui tiendront les bureaux". Des personnes qui pourront aussi porter des visières. 6000 ont été distribuées par les services préfectoraux.

Autre nouveauté : Pas plus de trois électeurs en même temps dans un bureau de vote. C'est le président du bureau qui doit réguler l'affluence. Les personnes âgées ou fragiles seront être prioritaires pour rester le moins de temps possible. 

On ne touche pas le rideau de l'isoloir. La préfecture préconise que l'accès soit vers le mur, le ministère propose que le rideau soit partiellement fermé et juste écarté avec le coude. "L'idée c'est de toucher le moins de chose possible" répète Guillaume Verlaguet.

loading

Pour le reste : l'usage de gel hydro alcoolique avant de prendre le matériel de vote, la possibilité de venir avec son enveloppe déjà prête, signer la liste d'émargement avec son stylo... sont des mesures reconduites. Le dépouillement se déroulera en public en respectant strictement les gestes barrières (distance, masque...)

Le bureau de vote Léo Lagrange de Toulouse en configuration "Covid" © Radio France - Stéphanie Mora

Un gros travail de logistique à Toulouse 

Le protocole prévoit la désinfection totale des locaux à la fin du scrutin. Partout les agents municipaux seront sur le pont. Rien qu'à Toulouse, plus de 200 agents passeront une bonne partie de la nuit de dimanche à lundi à nettoyer et ranger les 61 écoles où se tiennent des bureaux de vote pour que la classe puisse reprendre dès lundi matin.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu