Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les pistes du réaménagement du musée des 24h

jeudi 9 février 2017 à 11:02 Par Christelle Caillot, France Bleu Maine

VIDEO : le musée des 24h au Mans a rouvert ce mardi. Il va bénéficier de la vente d'une Ferrari pour son réaménagement. Les détails avec sa responsable Stéphanie Lopé.

Stéphanie Lopé, la responsable du musée des 24h
Stéphanie Lopé, la responsable du musée des 24h © Radio France - Christelle Caillot

Le Mans, France

Stéphanie Lopé est la responsable du musée des 24h à l'ACO, l'automobile club de l'Ouest. Le musée a rouvert ses portes ce mardi avec en ligne de fond, un projet de réaménagement dans le cadre du futur parc de l'automobile.

De quatre à dix millions dans les caisses de l'ACO

Le musée des 24h est désormais propriété de l'ACO. L'automobile club de l'Ouest l'a racheté au département en 2016. Et au-delà de sa réouverture ce mardi, le musée vend aux enchères ce vendredi une Ferrari au salon Rétromobile de Paris. Mise à prix : quatre millions d'euros et le prix de vente pourrait grimper beaucoup plus haut. Alors l'ACO a besoin d'argent ? Nous avons posé la question à la responsable du musée Stéphanie Lopé : "cette voiture est unique et je voudrais rappeler que l'ACO n'a pas vocation à vendre les pièces qui lui ont été données. Nous avons une politique de dons, et de restauration de notre patrimoine (...) et nous avons à moyen terme le projet de modifier la scénographie et l'aménagement du musée. Ce sera la première pierre du projet Le Mans Ressort. Il faut effectivement avec cette vente financer une partie des futurs projets. Le réaménagement du musée n'est pas complètement défini, nous travaillons encore avec des agences de muséographie. Le musée sera recentré sur l'histoire des 24h du Mans et sur l'ACO.

À lire aussi : le musée des 24 Heures du Mans se sépare d'une Ferrari unique

Une expo sur le grand prix de formule 1

Il y a actuellement 66.000 entrées par an au musée et il devrait y en avoir beaucoup plus en 2017. Tout simplement par le fait que "toutes les personnes qui auront un billet d'entrée pour les 24h auront droit à un accès au musée des 24h" nous dit Stéphanie Lopé. "On va continuer aussi les expositions temporaires, la première aura lieu en avril sur le grand prix de Formule 1 de 1967 qui avait eu lieu au Mans. Par ailleurs, nous allons avoir une nouvelle voiture qui va rentrer au musée. Il s'agit d'un don de Nissan, un prototype LMP qui a couru au Mans en 2015.