Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Musulmans et catholiques rassemblés en la cathédrale Saint Bégnine de Dijon

dimanche 31 juillet 2016 à 15:20 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Bourgogne

Les musulmans de France étaient invités à venir participer à la messe catholique dans toute la France. Un appel à l'unité et à la solidarité à l'initiative du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) en hommage au père Jacques Hamel, après l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray.

La messe du dernier dimanche de juillet a ressemblé catholiques et musulmans pour rendre hommage au père Hamel.
La messe du dernier dimanche de juillet a ressemblé catholiques et musulmans pour rendre hommage au père Hamel. © Radio France - Marion Bargiacchi

Dijon, France

Saliha sort de l'office. Son foulard bleu dans les cheveux, elle tient encore le programme de la messe. Pour cette musulmane pratiquante, il fallait être là : "Pour dire aux gens, nous ne sommes pas comme eux. C'est quoi l'Islam ? Ça veut dire la paix. Je suis certaine que c'était un acte de barbarie, ces gens là ne sont pas musulmans... ce n'est pas l’État Islamique, c'est l’État satanique !"

Juste à ses côtés sa fille, Imane, hôche la tête pour acquiescer : "Le terrorisme n'a pas de religion, nous sommes tous des humains, nous avons tous de l'humanité."

Un paroissien en chemise et pull marine sur les épaules s'approche. C'est Jean-Paul, il est lecteur à la cathédrale, il donne aussi la communion. L'homme est très heureux de voir que des croyants musulmans sont venus : "C'est un grand bonheur de vous recevoir dans l'amitié et dans la fraternité. On y est très sensible. il y a quelques mois, les mosquées de Dijon avaient fait des portes ouvertes et nous avions été formidablement accueillis. Les églises catholiques sont ouvertes à tout le monde, chrétiens, non chrétiens, athées, musulmans, juifs..."

"C'est un très beau jour pour vous, comme pour nous."

Ahmed Hammidi a lui aussi assisté à l'office, spécialement pour rendre hommage au père Jacques Hamel. Il est le trésorier de la mosquée des Grésilles. Pendant la messe, il a remarqué que les discours des deux religions, catholiques et musulmanes, étaient similaires."On arrive à un constat de matérialisme des deux côtés. Il faut appeler à plus de partage, à abandonner la haine, nous sommes tous des frères et des sœurs en humanité". Pour lui, le plus important est de faire comprendre que tous les êtres humains sont égaux. "Il y a des bons et des mauvais partout, nous sommes plein de défauts mais on a quand même des qualités, et n'importe quel être humain ne doit pas faire du mal aux autres. Si moi j'ai le droit de vivre, pourquoi pas elle ? Pourquoi pas lui ?"

Il faut essayer de se mélanger, dire on est tous en France, on est tous français !
- Ahmed Hammidi, trésorier de la mosquée des Grésilles