Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On n'a jamais autant travaillé en février" : à Deauville, les glaciers font le plein avec le beau temps

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les glaciers de Deauville ont rouvert pour les vacances d'hiver, et ils connaissent une fréquentation historique pour un mois de février. Les belles journées de cette semaine ont beaucoup joué. Le monde aussi, les vacanciers ont préféré la côte fleurie faute de pouvoir skier ou partir à l'étranger.

Chez Raimo, entre le casino et la place Morny, la queue s'étend dans la rue même après le couvre-feu
Chez Raimo, entre le casino et la place Morny, la queue s'étend dans la rue même après le couvre-feu © Radio France - Marc Bertrand

"Depuis qu'on a passé la barre des 15 degrés ce weekend, on travaille comme on n'a jamais travaillé en février", sourit Nadège, la vendeuse d'un glacier, en train de préparer sa vitrine dans la grande rue entre la place Morny et le casino de Deauville. Et il y a du travail : "On a ressorti la vitrine d'été, les 40 bacs au lieu de 15, on a dû même recommander auprès des fournisseurs". 

Les touristes à Deauville plutôt qu'au ski

Les remontées mécaniques fermées, les voyages touristiques à l'étranger interdits, Deauville fait le plein de vacanciers aisés avides de dépaysement pour les vacances. Et le beau temps, c'est le moteur quand on vend de la crème glacée. Le thermomètre à 17° et le soleil du début de semaine, en pleines vacances d'hiver des Franciliens, a beaucoup joué. 

"Le couvre-feu c'est compliqué, il y a toujours du monde qui s'ajoute"

Même si le casino, les restaurants sont toujours fermés, les rues du centre-ville sont noires de monde. Et les commerçants qui sont restés ouverts ont d'autant plus de clientèle : "Mercredi, j'avais la queue jusqu'à trois magasins plus loin. Le couvre-feu c'est compliqué, à 18h20 on servait encore, il y a toujours du monde qui s'ajoute", assure Nadège. "On sait qu'on travaille comme ça seulement pendant 15 jours, mais les vacances seront faites". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess