Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"On n'a pas l'esprit à faire Noël" : en Sarthe, les sinistrés des inondations ne sont pas rentrés chez eux

Par

Six mois après les inondations qui ont touché la Sarthe, des sinistrés n'ont toujours pas pu retrouver leur domicile. A Souligné-sous-Ballon, une famille a choisi de se réinstaller avant même la fin des travaux. C'est la première dans la commune.

Il reste encore un mois de travaux environ dans la maison de David et Corinne. Ils emménagent quand même à la fin de la semaine
Il reste encore un mois de travaux environ dans la maison de David et Corinne. Ils emménagent quand même à la fin de la semaine © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Dans le salon, les peintures sont presque finies, une partie du carrelage doit encore être posée. A cinq jours de leur emménagement, Corinne et Yves balaient la pièce du regard l'air un peu inquiet. "Il y a de l'appréhension, souffle Corinne, on a fait des changements dans la maison avec les travaux car il fallait que le décor soit différent. On a encore des images de l'eau qui est montée".

Publicité
Logo France Bleu

Avec son conjoint, ils se sont fixés le 31 décembre comme date butoir pour retrouver leur maison, après six mois passés entre deux locations de transition. Ils s'installeront finalement dès samedi 29, malgré les travaux qui doivent se poursuivre encore un mois. Pas question en revanche de passer le soir de Noël sur place : ils seront chez leur famille, accompagnés de leurs deux fils. 

Noël sans sapin

"On a pas forcément l'esprit à Noël, on est encore au milieu des seaux de peinture, lance Yves. C'est un Noël un peu sans sapin, ce sera un peu plus triste que d'habitude". "On n'a pas le temps, renchérit Corinne. Avec le déménagement ça va être compliqué, on doit faire tous les cartons dans la semaine, sans compter le ménage dans les deux logements". Fêter Noël, ce sera éphémère cette année :

Ce sera juste le temps du repas, mais après on revient tout de suite chez nous..."

Ils tenaient quand même à revenir en fin d'année. Déjà, pour des raisons financières : impossible de continuer à payer à la fois les charges de leur maison et le loyer de l'appartement dans lequel ils ont passé les derniers mois. "C'est aussi pour les enfants, ajoute Yves, on est content qu'ils puissent retrouver leur univers", car les chambres à l'étage n'ont pas été touchées par les inondations.

Des sinistrés toujours relogés

La famille de Corinne et Yves est la première à se réinstaller dans leur logement sinistré à Souligné-sous-Ballon. "Sur les quinze habitations totalement inondées, presque tous les propriétaires vont revenir entre février et avril à l'issue des travaux", indique le maire David Chollet. 

Forcément, la période des fêtes est donc difficilement vécue par certains : "Ils sont dans des maisons provisoires qui sont très correctes, mais ce n'est pas chez eux ! Ils n'ont qu'une hâte, c'est de rentrer à leur domicile", ajoute David Chollet. Il y a aussi une certaine inquiétude ambiante reconnait-il : "Les gens sont inquiets à l'idée que ça recommence, on ne peut pas écarter totalement ce risque là. On met tout en oeuvre pour trouver des solutions".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu