Société

Nancy : des commerces vides en centre-ville

Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine mercredi 22 avril 2015 à 12:20

De nombreux commerces ferment leurs portes en centre-ville
De nombreux commerces ferment leurs portes en centre-ville © Stéphane Milhomme - Radio France

Une trentaines de vitrines sont vacantes dans l'hyper-centre nancéien. La mairie de Nancy se dit consciente du problème mais tient à relativiser.

Elles sont éparpillées dans tout le centre-ville de la cité ducale. Des boutiques vides sur lesquelles s'affichent des panneaux "bail à céder". Un phénomène qui s'accélère depuis quelques mois comme l'a constaté Sylvie Petiot, première adjointe au maire de Nancy : "On est conscients de cette difficulté économique mais il faut relativiser. Aujourd'hui on a taux de vacance sur l'hypercentre qui est relativement bas ", analyse-t-elle.

Concurrence des centres commerciaux

Au total, une trentaine de magasins sont vides dans l'hyper-centre nancéien. Et la clientèle a de plus en plus tendance à privilégier les zones commerciales . Principale raison évoquée : le stationnement , jugé trop cher et trop compliqué.

"Nous avons fait le choix de garder l'accès des voitures en ville. Je pense que les commercants doivent s'en réjouir ", se défend Sylvie Petiot.

Les parkings de surface étant souvent saturés, la mairie veut inciter les visiteurs à utiliser plutôt les ouvrages souterrains.

Bientôt un commercialisateur à Nancy

La mairie de Nancy évoque également la création d'un poste de "commercialisateur " comme c'est déjà le cas dans certaines villes de France, à Mulhouse notamment. "C'est une personne qui sera au plus près des commercants et de leurs difficultés , explique la maire-adjointe de Nancy. Elle sera le lien permanent entre la mairie et les différentes associations ".

Dans les communes, on s'organise pour camoufler ces vitrines désertées . A Lunéville par exemple, en attendant un repreneur, la mairie vient d'installer un panneau informatif, sur la facade d'un commerce fermé de la rue de la République. Une façon d'"animer la ville " expliquent l'adjoint au maire chargé de la culture, Benoît Tallot, et le directeur des affaires culturelles, Jean-Louis Janin-Davier.

Des panneaux sur les facades des magasins fermés de Lunéville

Sylvie Petiot est la première adjointe au maire de Nancy