Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nancy : des policiers municipaux supplémentaires et armés dès cet été

lundi 14 mai 2018 à 20:02 Par Seina Baalouche, France Bleu Sud Lorraine

Laurent Hénart a annoncé ce lundi en conseil municipal le recrutement de 17 policiers municipaux supplémentaires cette année. Le maire de Nancy a aussi affirmé que tous les policiers de la ville seront armés d'ici cet été.

Tous les policiers municipaux de Nancy seront armés cet été
Tous les policiers municipaux de Nancy seront armés cet été © Maxppp - Maxppp

Nancy, France

Sur le terrain cette année, 17 policiers municipaux seront donc déployés sur la ville pour amener à 73 le nombre d'agents. Certains sont déjà armés et d'autres suivent encore des formations pour maîtriser les armes à feu. "on termine les dernières formations" affirme Laurent Hénart. Ils seront tous équipés d'ici "cet été".

Les policiers qui peuvent être équipés d'armes à feu, c'est une décision du préfet qui se fait en lien avec le Procureur de la République en terme d'information et d'enquêtes personnelles. Il y a aussi un examen médical et psychologique." Laurent Hénart - maire de Nancy

Des formations régulières

La ville de Nancy a installé un stand de tir à Maron où, sous l'autorité d'un formateur agréé et contrôlé par l'Etat, la police s’entraîne régulièrement. _"Le moniteur peut très bien d'ailleurs refuser l'équipement d'armes à feu à un policier dont il estimerait qu'il ne maîtrise pas assez son arme",affirme Laurent Hénart,"et pour conserver l'arme il faudra chaque année faire trois périodes de tirs sous l'autorité d'un formateur agréé"_ poursuit le maire de Nancy.

400.000 euros d'investissement pour la ville 

Les munitions, les gilets par balles, l'armoire forte pour garder les armes, les armes, le centre de tirs et les caméras piétons pour enregistrer les interventions de cette police armée représentent un investissement de 400.000 euros pour la ville l'année dernière.

Pendant le conseil municipal de ce lundi 14 mai, le maire de Nancy et le Préfet de Meurthe-et-Moselle ont aussi affirmé leur volonté de renforcer la collaboration entre police municipale et police nationale avec notamment le déploiement de brigades mixtes à partir de cette année.