Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nancy : des prospectus déversés place Charles III lors d'une action anti-pub

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les membres de l'association "Résistance à l'agression publicitaire Nancy" ont mené une action ce samedi contre la publicité intempestive. Ils ont déversé environ 40kg de prospectus sur la place Charles III et fait signer une pétition aux passants.

Les militants ont invité les Nancéiens à venir déverser leurs prospectus place Charles III.
Les militants ont invité les Nancéiens à venir déverser leurs prospectus place Charles III. © Radio France - Mélanie Juvé

Nancy, France

"Tous les jours je lave mon cerveau avec la pub", c'est le slogan d'une association nancéienne ce samedi 23 mars lors d'une action contre la publicité intempestive. Une dizaine de militants ont déversé dans la matinée environ 40kg de prospectus place Charles III. 

Selon l'association "Résistance à l'agression publicitaire", chaque foyer français reçoit dans sa boîte aux lettres environ 31kg de prospectus, tracts et autres flyers par an. 

La majorité des prospectus jetés

La majorité de ces prospectus sont jetés sans être lus selon l'association. "Tout ce papier il faut l'imprimer, le recycler. Il y a aussi une démarche écologique derrière cette action, explique Virginie, l'une des militantes. Si 5% des Français ne recevaient pas ces prospectus, on pourrait épargner 400 000 arbres"

Elle invite les passants à mettre des autocollants "STOP PUB" sur leur boîte aux lettres. "Je n'y avais pas pensé à cet autocollant, avoue Clément, étudiant. Il y a un effet papier qui est plaisant pour le consommateur mais c'est vrai que cela pourrait être réduit. On en a pas forcément l'utilité". 

Les militants ont également fait signer une pétition aux passants, pour demander l'interdiction des écrans publicitaires vidéo dans le Grand Nancy.

L'association veut sensibiliser les Nancéiens notamment au gâchis environnemental. - Radio France
L'association veut sensibiliser les Nancéiens notamment au gâchis environnemental. © Radio France - Mélanie Juvé