Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nancy : la place de la gare devient place Simone Veil, en présence d'un de ses fils

mardi 17 juillet 2018 à 16:39 Par Clément Lacaton, France Bleu Sud Lorraine

L'Europe et la paix auront bientôt leur monument place de la gare à Nancy, une place qui porte désormais le nom de Simone Veil. L'inauguration a eu lieu mardi 17 juillet en présence de son fils Jean.

Lors de l'inauguration de la place Simone Veil, à Nancy, le 17 juillet 2018.
Lors de l'inauguration de la place Simone Veil, à Nancy, le 17 juillet 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Nancy, France

À Nancy, la place de la gare, anciennement place Thiers, s'appelle désormais place Simone Veil. L'inauguration s'est tenue mardi 17 juillet, en présence d'un des fils de l'ancienne académicienne, ministre de la Santé, rescapée de la Shoah, morte il y a un an et qui a fait son entrée au Panthéon le 1er juillet dernier. 

Lors de l'inauguration de la place Simone Veil, à Nancy, le 17 juillet 2018. - Radio France
Lors de l'inauguration de la place Simone Veil, à Nancy, le 17 juillet 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Un nouveau monument devant la gare

Il y a 16 ans, Simone Veil avait elle-même inauguré la place des Justes (la première du nom en France, NDLR), à quelques centaines de mètres de là. Le maire Laurent Hénart veut faire de cette nouvelle place Veil un symbole fort, avec une grande nouveauté : une oeuvre d'art, un monument dédié à l'Europe et à la paix y sera installé l'an prochain. Un appel à projets sera lancé à la rentrée pour une installation "dans 12 à 18 mois".

Panneaux installés place Simone Veil, à Nancy, en juillet 2018. - Radio France
Panneaux installés place Simone Veil, à Nancy, en juillet 2018. © Radio France - Clément Lacaton

REPORTAGE FRANCE BLEU SUD LORRAINE / CLEMENT LACATON

Neuf millions de personnes place Simone Veil

Simone Veil sera bien entourée ici. C'est l'endroit le plus fréquenté de Nancy après la place Stanislas : neuf millions de voyageurs passent par là chaque année. Une nouvelle page s'ouvre sur cette place remodelée par des travaux, se réjouit le maire Laurent Hénart : "On a voulu une place vivante. La leçon de Simone Veil c'est la vie, donc il fallait une place en effervescence, où les gens se croisent, où les gens passent. Et c'est tout l'objet de la rénovation de cette place, c'est de la rendre beaucoup plus chaleureuse, animée, conviviale."

Mes parents auraient été extraordinairement fiers du baptême de cette place au nom de maman."

Jean, l'un des fils de Simone Veil, à Nancy, le 17 juillet 2018. - Radio France
Jean, l'un des fils de Simone Veil, à Nancy, le 17 juillet 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Jean, l'un des fils de Simone Veil, se souvient de son enfance chez ses grands-parents paternels à Blâmont et à Nancy : "Mes parents auraient été extraordinairement fiers du baptême de cette place au nom de maman. Une partie de ma famille est nancéienne. Je venais beaucoup à la gare quand j'étais en vacances chez mes grands-parents, parce que la tradition le dimanche c'était d'aller au restaurant juste en face de la gare. Je suis très fier de cette place magnifique."

Le lieu n'a pas été choisi au hasard donc, tout comme la date, le 17 juillet, en mémoire du 17 juillet 1942, marqué par la rafle du Vél d'Hiv. Moins de deux ans plus tard, Simone Veil était déportée au camp d'Auschwitz-Birkenau.

Le nouveau nom de cette place avait été choisi en conseil municipal il y a un an.