Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nancy : les fleuristes face à la concurrence des vendeurs de muguet sur la voie publique

mardi 1 mai 2018 à 4:05 Par Mélanie Juvé, France Bleu Sud Lorraine

Pour le 1er mai, les mairies autorisent exceptionnellement la vente de muguet sur la voie publique. Face à cette concurrence, les fleuristes à Nancy proposent une qualité de muguet supérieure et des créations originales.

La vente de muguet sur la voie publique est autorisée le 1er mai.
La vente de muguet sur la voie publique est autorisée le 1er mai. © Maxppp - Romain Boulanger

Nancy, France

Chaque année, des vendeurs de muguet sur la voie publique font concurrence aux fleuristes pour le 1er mai. Si la vente de cette fleur est exceptionnellement autorisée le jour de la fête du travail sur la voie publique, à Nancy un arrêté municipal datant de 1973 interdit de vendre à moins de 50m des fleuristes. 

Compositions et qualité supérieure

"Il y a beaucoup de vendeurs sur la voie publique qui font qu'on n'en vend plus autant" raconte Valérie Andrès, fleuriste près de la gare. Pour autant, elle ne s'inquiète pas car le muguet proposé chez les fleuristes est de meilleure qualité estime-t-elle : "Nous les tiges sont plus épaisses, il y a plus de fleurs. Puis il y a des qualités premier choix, deuxième choix et extra. Moi j'ai surtout de l'extra, c'est la meilleure qualité."

Du coup, les fleuristes proposent une gamme variée de muguet pour convaincre la clientèle. "On travaille sous différentes formes : composition en hauteur, basse, coupe de plante, pour que ce soit plus moderne que le vendeur dans la rue" explique Mathilde Lessinger, gérante d'un magasin de fleurs rue Jeanne d'Arc. La vente de muguet pour le 1er mai représente environ 6% de son chiffre d'affaires annuel. 

La météo n'avantage pas le muguet sauvage

Certains fleuristes pensent que la météo joue en défaveur des vendeurs sur la voie publique quand leur muguet provient  de la cueillette. "L'hiver a été très long et le beau temps d'avril n'est pas suffisant pour faire éclore les clochettes. On devrait avoir du muguet sauvage vers le 10 ou 15 mai" estime Sylvain Mariot, fleuriste près de la cathédrale. Le fleuriste professionnel ne va pas dans les bois, il fait travailler des horticulteurs à Nantes, Berlin ou Bordeaux. Comme le muguet pousse sous serre on est sûr d'en avoir." Le muguet est récolté à 85% dans la région de Nantes.