Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nancy : les petits prêts augmentent au crédit municipal

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Ouvert à l'occasion des journées européennes du patrimoine, le crédit municipal de Nancy faisait découvrir son activité, le prêt sur gage. Depuis la rentrée, les petits prêts augmentent. Cela pourrait être, si la tendance se confirme, un marqueur de la situation économique et social.

Michel Côme, le directeur du crédit municipal de Nancy, devant l'un des vases vendu lors de la précédente vente
Michel Côme, le directeur du crédit municipal de Nancy, devant l'un des vases vendu lors de la précédente vente © Radio France - Léo Limon

C'est une tendance à confirmer, mais depuis la rentrée les habitudes changent pour les débiteurs du crédit municipal de Nancy.

Michel Côme, le directeur de l'établissement public constate une baisse générale des engagements, lorsqu'une personne vient déposer un objet en échange d'un prêt d'argent, mais une multiplication des petits prêts. Ils atteignent environ les 200€, et les prêts d'une dizaine d'euros sont également plus fréquents.

25 à 30 % de baisse des engagements

" C'est une baisse de 25 à 30 % de moins que l'an dernier. Nous sommes surpris, nous nous attendions à ce que les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaires génèrent un besoin d'argent plus important. Mais je pense qu'il y aura un effet différé, je crains pour la situations des personnes que les besoins vont venir en décalé " analyse Michel Côme.

Des habitudes de prêts qui reflètent généralement la situation sociale selon le directeur. A l'image d'une nouvelle pratique, visible depuis un  mois.

Plus de petits prêts

" L'autre tendance, c'est une hausse des petits prêts pour des usages de la vie quotidienne, comme prendre le train ou faire un plein d'essence "

Une multiplication des prêts courts qui encouragent Michel Côme à réfléchir à des adaptations futures du fonctionnement de l'établissement public, à ce genre de pratiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess