Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : à l'aéroport, l'arrivée d'un nouveau sous-traitant inquiète

-
Par , France Bleu Loire Océan

À l'aéroport Nantes Atlantique, une nouvelle entreprise d'assistance de compagnies aériennes doit arriver début janvier. Les représentants syndicaux CGT des autres sous-traitants s'inquiètent, ce lundi 21 décembre, d'une concurrence qui pourrait entraîner des diminutions de salaires.

Les délégués syndicaux d'Aviapartner, Alyzia et GH Team ont manifesté devant l'aéroport.
Les délégués syndicaux d'Aviapartner, Alyzia et GH Team ont manifesté devant l'aéroport. © Radio France - Paul Sertillanges

Alors que le sous-traitant GH Team est fermé à cause d'une sanction pour travail dissimulé, une autre entreprise qui assiste les compagnies aériennes doit s'installer début janvier, à l'aéroport Nantes Atlantique.  Un nouveau concurrent qui n'est pas le bienvenu pour la CGT : une dizaines de représentants syndicaux ont manifesté, ce lundi 21 décembre, devant le hall d'embarquement.

Les prix vont baisser et au bout, c'est l'ouvrier qui va en pâtir

La nouvelle entreprise va certainement, selon la CGT, baisser les coûts des prestations et par conséquent malmener les conditions de travail, les salaires des plus de 150 employés titulaires du secteur, à Nantes Atlantique.

"Au prix où l'on est, c'est déjà très bas, donc si [les responsables du nouveau sous-traitant] baissent les prix, ils vont nous prendre des compagnies aériennes et il y aura des licenciements", assure Thierry Annoni, délégué syndical chez Aviapartner, le plus gros sous-traitant dans l'assistance au sol des compagnies à l'aéroport nantais. 

"Il faut garder un prix fixe pour tous les sous-traitants" - Thierry Annoni

"L'interdiction de sous-traitance"

"Pour nous, les aéroports devraient faire partie d'un pôle public de transports national", expose Ronan Lherbier, secrétaire général de l’union locale CGT Sud-Loire. Il prône "l'interdiction de sous-traitance à la fois pour les conditions de travail et la sécurité des usagers", "en cas de concession".

"Il doit y avoir des normes contraignantes" - Ronan Lherbier

Les trois sous-traitants, à l'heure actuelle, sont Aviapartner (environ 100 salariés), Alyzia (plus de 50 salariés) et GH Team (25 salariés).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess