Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nantes : au moins 500 personnes à la marche de soutien aux migrants.

samedi 4 août 2018 à 20:57 Par Audrey Dumain, France Bleu Loire Océan

Près de 500 personnes ont manifesté ce samedi après-midi en soutien aux migrants qui vivent sous les tentes, square Daviais à Nantes.

Les migrants en tête du cortège.
Les migrants en tête du cortège. © Radio France -

Nantes, France

Ils étaient plus de 500 rassemblés pour soutenir les migrants à Nantes ce samedi après-midi. La marche est partie du square Daviais, où les migrants ont replanté leurs tentes après l’évacuation du squat jeudi 2 août de l’ancien lycée Leloup-Bouhier qui doit être transformé en école primaire.  

Une évacuation demandée par la mairie qui souhaite commencer les travaux de désamiantage des bâtiments. 280 migrants se trouvaient là depuis dix jours. Dans le cortège, les associations sont venues dénoncer la politique de la ville : "on ne leur propose aucune autre solution", fustige François Prochasson, du collectif d'aide aux migrants. 

Le collectif dénonce à nouveau les risques sanitaires square Daviais.  Même si la ville a mis en place un point d'eau et de nouvelles toilettes à 10 minutes à pied du campement c'est trop loin selon ses membres : "il faudrait les installer au square." 

Une situation qui divise au sein même de la majorité : les élus écologistes demandent au maire de Nantes de trouver une solution d'urgence si l'Etat ne le fait pas.