Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Nantes : une association catholique traditionaliste maintient ses messes malgré le confinement

-
Par , France Bleu Loire Océan

À Nantes, l'association catholique traditionaliste Saint-Pie V a maintenu sa messe dimanche 22 mars, avec une vingtaine de fidèles. Son président assure que c'est autorisé, mais c'est en réalité plus compliqué que ça.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Radio France - Aurélie Lagain

Dimanche, à Nantes, la messe de l'association traditionaliste catholique Saint-Pie V a rassemblé une vingtaine de personnes. L'abbé et président de l'association assure qu'il respectait la loi. En fait, les fidèles n'avaient pas le droit de se déplacer pour cette raison.

Le déplacement pour se rendre sur le lieu interdit

Le site du gouvernement précise que les lieux de culte restent ouverts, et qu'on ne "peut pas participer à un rassemblement de plus de 20 personnes" . Ce pourquoi l'abbé Guépin assure être dans les règles. Mais la préfecture a précisé à France Bleu Loire Océan que _s_i le rassemblement dans l'église n'était sur le papier pas interdit, la dérogation ne permet pas de se déplacer pour se rendre dans un lieu de culte pour raisons personnelles.

L'abbé assure que les messes continueront

Contacté plus tôt dans la journée, l'abbé Guépin a assumé la prise de risque en rassemblant ces fidèles, et assuré que les messes continueraient de se dérouler "avec 20 personnes au maximum, pour respecter la loi, et en réalisant les gestes barrières contre l'épidémie".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu