Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : des agents de la Tan collent des affiches pour alerter sur l'insécurité grandissante

-
Par , France Bleu Loire Océan

Plusieurs agents de la Tan ont effectué une opération de collage, ce jeudi 24 juin, autour de la place du Commerce à Nantes. Ils veulent alerter sur la hausse de l’insécurité en plein centre-ville et demandent plus de moyens.

Des agents de la Tan ont collé des affiches sur la place Commerce à Nantes, ce jeudi 24 juin, pour alerter sur l'insécurité.
Des agents de la Tan ont collé des affiches sur la place Commerce à Nantes, ce jeudi 24 juin, pour alerter sur l'insécurité. © Radio France - François Ventéjou

"Danger, accès interdit au public", "Attention, au-delà de cette limite : insultes, vols, agressions, viols, menaces de mort" : voici les messages inscrits sur les affiches que des agents de la Tan ont collé autour de la place du Commerce, ce jeudi 24 juin à Nantes. "De nombreux collègues se mettent en arrêt de travail car ils ne peuvent plus supporter les menaces verbales et physiques à répétition, explique Pascal Lucas, membre de la CFDT Semitan. On a passé un cap supplémentaire donc il faut sensibiliser les passants." Pour eux, la place du Commerce est le point névralgique de cette hausse de l'insécurité et du trafic de drogue à Nantes.

Les agents de la Semitan souhaitent attirer le regard des passants avec les affiches.
Les agents de la Semitan souhaitent attirer le regard des passants avec les affiches. © Radio France - François Ventéjou

"Plus de moyens et vite"

Pour Gaël, conducteur de tram à la Tan, il n'y a pas de doute, "l'insécurité est grandissante". "Il y a de plus en plus de trafiquants, ajoute-t-il. Et donc c'est de plus en plus anxiogène pour les usagers et nous. Ils bloquent les portes, ils nous empêchent de repartir." À chaque fois que Gaël arrive à proximité de la place du Commerce avec son tram, il "sait que cela va être compliqué".

La place du Commerce est une zone de non-droit d'après les agents de la Semitan.
La place du Commerce est une zone de non-droit d'après les agents de la Semitan. © Radio France - François Ventéjou

Les demandes des agents de la Tan sont multiples pour améliorer la vie, place du Commerce. "Il y a des projets d'augmentation des effectifs de la police municipale des transports mais ils ne vont pas arriver avant 2022 ou 2023, se désole Pascal Lucas. Le degré de violence est tellement insupportable que l'on ne peut pas attendre, il faut plus de moyens et vite." Il souhaite également que la police passe plus fréquemment ainsi que la création d'une brigade canine pour dissuader les fauteurs de troubles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess