Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Nantes : environ 1.200 manifestants pour défendre les occupants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes

lundi 9 avril 2018 à 19:24 - Mis à jour le lundi 9 avril 2018 à 20:32 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Au soir du premier jour de l'intervention des forces de l'ordre sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, 1.200 personnes se sont rassemblées devant la préfecture, à Nantes, ce lundi. Elles ont ensuite entamé une manifestation en soutien aux occupants de la Zad.

Ce lundi soir, 1.200 personnes ont manifesté en soutien aux occupants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes
Ce lundi soir, 1.200 personnes ont manifesté en soutien aux occupants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes © Radio France - Louis de Bergevin

Nantes, France

Comme prévu avant même le début de l'opération des forces de l'ordre sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, un premier rassemblement a eu lieu ce lundi soir à Nantes. Environ 1.200 personnes ont ensuite manifesté dans le centre-ville pour défendre les occupants de la Zad.

Un rassemblement très encadré par les forces de l'ordre

Au sein de ce rassemblement, a priori pas de Zadistes, restés sur place, mais un mélange varié de jeunes, de retraités, de couples et d'opposants à la politique d'Emmanuel Macron qui ont déjà participé aux manifestations de ces dernières semaines. Des personnes très encadrées par les forces de l'ordre, "un dispositif disproportionné" pour certains participants. 

Le printemps est là, la Zad refleurira

Sur leurs banderoles, des messages comme "le printemps est là, la Zad refleurira", "Zadons-nous les uns les autres" ou encore "inexpul'zad". Ils sont là pour soutenir le mode de vie des zadistes et ils dénoncent, pêle-mêle, le libéralisme, la mondialisation et le manque de solidarité. Eux se veulent solidaires avec les zadistes pour dire que leur mouvement continuera même en dehors de la Zad.