Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : "On est obligé", des gens du voyage investissent un terrain de rugby

-
Par , France Bleu Loire Océan

Une soixantaine de caravanes des gens du voyages se sont installées sur le terrain de rugby de la Plaine de Jeux de Sèvres, à Nantes, ce mercredi 26 mai. Ils disent ne pas avoir le choix, car il n'y a pas d'aire adaptée pour les accueillir dans la métropole nantaise.

Les caravanes se sont garées sur le terrain de rugby.
Les caravanes se sont garées sur le terrain de rugby. © Radio France - Paul Sertillanges

"On sait que ce n'est pas un endroit qui est fait pour les caravanes", soupire Franck, devant sa caravane. Son groupe de gens du voyage s'est installé ce mercredi 26 mai, sur le terrain de rugby de la Plaine de Jeux de Sèvres, à Nantes. Il assure qu'ils n'avaient pas le choix.

Aucune aire de grand passage dans la métropole

"On est obligé d'envahir des lieux municipaux comme cela, poursuit Franck, également vice-président de l'association "La vie du voyage", parce qu'il faudrait que le département de Loire-Atlantique, que le préfet arrivent à faire des aires de grand passage comme beaucoup de villes en France le font."

Les riverains peuvent venir avec une facture. On va payer l'eau et l'électricité. 

"On veut vivre tranquillement, on demande rien d'autre, assure-t-il. On veut payer tout ce qu'il y a à payer, on est capable : tout le monde travaille. Les riverains peuvent venir avec une facture. On va payer l'eau et l'électricité."

Sur la métropole nantaise, il y a actuellement 228 emplacements (chacun permet d'accueillir deux caravanes) destinés aux gens du voyage, mais aucune "aire de grand passage". Comme le précise Ouest-France, d'autres emplacements sont en projet et la métropole a lancé une étude, ce mois-ci, pour "identifier les familles en stationnement illicite, connaître les motifs de leur venue".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess