Société

Nantes : le soleil de retour, les terrasses estivales aussi !

France Bleu Loire Océan mardi 14 avril 2015 à 19:04

Terrasse Nantes
Terrasse Nantes © Radio France

A Nantes, on se croirait presque en été. Les températures montent jusqu'à 26 degrés. Pour en profiter, quoi de mieux qu'un repas ou un verre en terrasse ? Ça tombe bien. Ce mercredi, une centaine de restaurants nantais vont installer leur terrasse estivale jusqu'en octobre prochain. Mais ils doivent respecter un cahier des charges strict, d'un point de vue esthétique comme technique.

26 degrés à Nantes, 24 à Saint-Nazaire, 23 à Pornic : cette année, avril a de faux airs de mois d'août. Ce temps estival tombe très bien pour les restaurateurs nantais. Ce mercredi, une centaine d'entre eux vont investir les trottoirs. Tables, chaises, parasols : ils installent leur terrasse estivale jusqu'au 31 octobre. Ils s'ajoutent aux 510 établissements de la cité des ducs qui possèdent une terrasse ouverte à l'année.

Une réglementation très stricte

La mairie de Nantes demande quand même aux restaurateurs de suivre un cahier des charges assez conséquent. D'un point de vue esthétique par exemple, toutes les terrasses doivent utiliser des matériaux similaires comme le bois, le métal ou encore l'aluminium. Les couleurs criardes sont bannies tout comme les parasols publicitaires. Le but est bien d'harmoniser les quartiers de Nantes.

Ensuite, d'un point de vue technique, une terrasse estivale est toujours placée devant le restaurant. Le gérant doit laisser un passage d'1m50. Et surtout, la terrasse ne doit pas dépasser la longueur de la façade de l'établissement.

Toutes les terrasses nantaises contrôlées

Une brigade est mobilisée par la mairie d'avril à octobre pour contrôler les terrasses. Tous les restaurateurs de la ville de Nantes voient passer les agents. L'un d'entre eux raconte d'ailleurs que l'année dernière, sa terrasse était légèrement trop grande. Et bien, pas de passe-droit, il a du scier un bout de l'édifice pour rentrer dans la norme.

Face à cette réglementation un peu complexe, les restaurateurs sont plutôt compréhensifs. De toute façon, ils le disent eux-mêmes, ils n'ont pas le choix. Même si ça coûte cher, entre 11€ et 16€ le mètre carré par mois, avoir une terrasse est vital pour eux dès les premiers rayons de soleil.