Société

Nantes : médaille posthume pour le travailleur social poignardé

Par Audrey Morellato, France Bleu Loire Océan mardi 21 avril 2015 à 7:00

Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat à la Famille
Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat à la Famille © MaxPPP

La secrétaire d'Etat chargée de la Famille, Laurence Rossignol, a remis ce lundi la médaille de l'ordre national du mérite à la famille de l'éducateur spécialisé, tué le 19 mars dernier à Nantes. L'occasion d'entendre également les revendications et le malaise des professionnels du secteur, alors qu'une proposition de loi sera examinée en mai.

"Les moyens ne baissent pas, le nombre d'enfants pris en charge n'augmente pas" et pourtant la charge de travail des agents, elle, est de plus en plus lourde. C'est ce qu'a retenu Laurence Rossignol des discussions avec les professionnels de la protection de l'enfance. 

Les familles sont de plus en plus éclatées. Pour un seul dossier, il faut la plupart du temps visiter deux domiciles, parfois plus. Les agents manquent de temps.

Psychologie, médecine, assistance sociale... Tous ces domaines sont liés. Il faut revoir le système dans son ensemble pour assurer la sécurité des familles, mais aussi des agents, qui font face à des situations de plus en plus complexes et potentiellement violentes.

L'évolution de cette protection de l'enfance est justement au centre d'une proposition de loi de la sénatrice socialiste de Loire-Atlantique, Michelle Meunier. Elle sera étudiée à l'Assemblée nationale le 12 mai.