Société

Nantes : une bagagerie pour aider les plus démunis

Par Hajera Mohammad, France Bleu Loire Océan lundi 8 août 2016 à 8:47

La Halle aux Bagages à Nantes
La Halle aux Bagages à Nantes © Radio France - Hajera Mohammad

Depuis dix ans, la Halle aux Bagages à Nantes permet aux personnes en difficulté de stocker leurs affaires et leurs papiers. Il s'agit essentiellement de sans domicile fixe et de demandeurs d'asiles.

Alban vit dans la rue depuis plus d'un an et vient d'arriver à Nantes. "J'ai besoin de déposer mes affaires juste pour deux jours" explique le jeune homme de 24 ans. "Le plus dur c'est de conserver nos papiers d'identité, on passe pour des guignols devant les administrations quand on leur présente des feuilles toutes cornées" dit-il. Il s'est déjà fait voler ses papiers dans des centres d'hébergements du Samu alors la bagagerie c'est "la solution idéale". Freddy, originaire du Congo, vit dans la rue depuis bientôt deux ans. "C'est impossible de porter une grosse valise comme la mienne et avec la chaleur c'est encore plus dur. On a déjà beaucoup de choses lourdes à porter mentalement" explique le trentenaire. Ce mardi, il est venu déposer un skateboard qu'il a trouvé. "J'ai envie d'apprendre à en faire " dit-il. Dans son gros sac, il y aussi des objets de valeur qui lui rappellent le pays "des photos de mes frères et sœurs, des cartes postales envoyées par des amis".

La Halles aux Bagages à Nantes permet aux plus démunis de déposer leurs affaires en toute sécurité - Radio France
La Halles aux Bagages à Nantes permet aux plus démunis de déposer leurs affaires en toute sécurité © Radio France - Hajera Mohammad

Ici, tout le monde peut venir déposer gratuitement ses affaires, jusqu'à quatre bagages, la seule condition est de revenir au moins une fois dans les trois mois qui suivent. "Rien n'est interdit à part la nourriture, pour des questions d'hygiène" précise Christophe Niobey de l'association Saint-Benoît-Labre qui gère le hangar.  "Il y a 350 inscrits depuis le début de l'année, mais l'an dernier ils étaient 650" précise le salarié qui travaille ici avec un bénévole. Sur place, les casiers et les rangées d'étagères sont pleins. Mais à la Halle, on peut aussi venir pour boire un café, écouter de la musique, discuter avec les autres. "On essaye de conserver un lien social avec tous ces gens" explique Christophe Niobey.  L' association profite gratuitement des locaux de 150m2 mis à disposition par la mairie mais a besoin de moyens supplémentaires pour s'offrir un "petit rafraîchissement" et pourquoi pas s'agrandir un peu.

La Halles aux Bagages : 14, rue Fouré 44000 Nantes. Ouverte du mardi au vendredi de 14h30 à 16h30.

Partager sur :