Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nantes : une partie des commerçants du quartier Bouffay privée de téléphone

-
Par , France Bleu Loire Océan

Une partie des commerçants du quartier Bouffay à Nantes est privée de téléphone depuis ce samedi. Cela fait suite à l'incendie qui a ravagé une armoire téléphonique lors de la manifestation des Gilets Jaunes.

La nouvelle armoire téléphonique
La nouvelle armoire téléphonique - GJ

Nantes, France

Une partie des commerçants du quartier Bouffay à Nantes est pratiquement au chômage technique. "Nous n'avons plus de téléphone, ni d'internet" peste cette commerçante de la rue de la Marne. A l'origine de cette panne, l'incendie d'une armoire téléphonique survenu ce samedi lors de la mobilisation des Gilets Jaunes. 

L'armoire téléphonique calcinée  - Aucun(e)
L'armoire téléphonique calcinée - GJ

557 lignes téléphoniques touchées

Les boîtiers et les fils ont été calcinés. En tout, 557 lignes ont été détruites. Tous les opérateurs téléphoniques sont touchés. Depuis lundi, des travaux sont en cours pour rétablir la situation. Neuf techniciens sont mobilisés. 

Nous avons 10.000 connexions à faire" précise Damien Birot, chef d'équipe chez Orange 

Damien Birot

Orange, qui a porté plainte, prévoit un retour à la normale ce mercredi soir.

Des commerçants pénalisés

Dans le quartier Bouffay, les commerçants impactés prennent leur mal en patience. "A part faire la poussière de mon commerce, je ne peux rien faire. Sans téléphone et sans internet, impossible de passer la moindre commande à mes fournisseurs" reconnait cette commerçante. 

J'ai perdu 40% de mon chiffre d'affaires depuis samedi. Je ne peux plus accepter de paiements par carte bleue" fulmine ce buraliste

Les commerçants attendent donc avec impatience le retour du téléphone.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu