Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

On ne parlera plus de "Régime de Vichy" au Mémorial de la Shoah

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

La direction du Mémorial de la Shoah, à Paris, a écrit à Frédéric Aguiléra, maire de Vichy, pour lui annoncer qu'elle n'utiliserait plus l'expression "régime de Vichy" dans ses publications.

Le Mémorial de la Shoah, à Paris
Le Mémorial de la Shoah, à Paris © Maxppp - Sebastian Kunigkeit

"80 ans après l'avènement du pétainisme dans notre pays, je pense qu'il est temps d'abandonner ces formules". C'est ce qu'a écrit Jacques Fredj, le directeur du Mémorial, à Frédéric Aguiléra. Un pas symbolique franchi par le lieu de mémoire parisien, mais qui devra toutefois être validé par un conseil scientifique. Si cette validation a lieu, une "autre terminologie" sera utilisée, sans plus de précisions.

Cela n'a pas empêché le maire de Vichy, connu pour son combat contre cette expression qui empoisonne l'image de sa ville, de saluer cette décision. C'est lui qui avait sollicité le Mémorial de la Shoah à ce sujet.

Frédéric Aguiléra avait déjà interpellé Emmanuel Macron, l'été passé. A l'époque, le président de la République avait utilisé l'expression "les heures sombres de Vichy", dans un discours, durant les cérémonies du 75e anniversaire du débarquement en Provence. Frédéric Aguiléra avait alors mis à disposition, dans sa mairie, des cartes postales pré-remplies à envoyer à l'Elysée. Elles invitaient le chef de l'Etat à venir à Vichy pour qu'il y voie une ville définie par autre chose que l'amalgame avec le régime de Pétain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu