Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dijon : un colloque pour lutter contre les discriminations hommes-femmes

mercredi 27 juin 2018 à 18:15 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

C'est l'une des grandes causes du quinquennat. Alors que l'examen du projet de révision constitutionnelle a débuté ce mardi, Richard Ferrand, chef de file de LREM à l'Assemblée Nationale veut inscrire l'égalité hommes-femmes dans la Constitution. Une thématique en débat ce mercredi à Dijon.

Les premières rencontres territoriales de la Diversité et de l'Égalité professionnelles Femmes-Hommes salle des États ce mercredi 27 juin 2018 à Dijon
Les premières rencontres territoriales de la Diversité et de l'Égalité professionnelles Femmes-Hommes salle des États ce mercredi 27 juin 2018 à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon, France

Ce mercredi, Salle des États à Dijon, ont eues lieu les premières rencontres territoriales de la Diversité et de l'Égalité professionnelle hommes-femmes. Au menu: des Powerpoint, des tables-rondes et des rencontres entre des dirigeants d’entreprise, des DRH ou encore des élus. Tous déterminés à faire du territoire Dijonnais "un lieu d’excellence en matière de prévention des discriminations" explique Dijon Métropole dans un communiqué. 

Pascal Bernard, déontologue et directeur de l'innovation sociale au service courrier-colis du groupe "La Poste" - Radio France
Pascal Bernard, déontologue et directeur de l'innovation sociale au service courrier-colis du groupe "La Poste" © Radio France - Thomas Nougaillon

Dans l'assistance on a vu notamment Pascal Bernard, déontologue et directeur de l'innovation sociale au service courrier-colis du groupe "La Poste". Pour lui l'égalité hommes / femmes est déjà une réalité dans sa société. "On favorise l'égalité entre les femmes et les hommes mais également toutes les formes de diversité dans tous nos processus de ressources humaines: pour le recrutement, pour l'évolution des carrières pour la formation". Pascal Bernard qui met en avant "une politique volontariste de promouvoir une égalité réelle que ce soit au niveau des salaires, des embauches ou au niveau des promotions."  

"Chez nous l'égalité hommes - femmes est une réalité" Pascal Bernard

Une table ronde à laquelle ont participé Éric Languereau (un artisan), Jérôme Notter (DRH CARSAT), Boris Roman-Dubreucq (DRH ville et métropole de Dijon) et Sabrina Salvatore (RANDSTAD)  - Radio France
Une table ronde à laquelle ont participé Éric Languereau (un artisan), Jérôme Notter (DRH CARSAT), Boris Roman-Dubreucq (DRH ville et métropole de Dijon) et Sabrina Salvatore (RANDSTAD) © Radio France - Thomas Nougaillon

Mais au delà des discours, il reste bien difficile de prouver qu'on a été victime de discrimination au travail. Marion Bagnard -salariée de la Ligue de l'Enseignement- gère l'Antenne Municipale et Associative de Lutte contre les Discriminations (AMACOD). "C'est effectivement le plus compliqué, il faut trouver des preuves, il peut y avoir bien sûr des témoignages, des associations peuvent aussi intervenir tout comme le Défenseur des droits dont le rôle est très important. Mais il faut nécessairement porter plainte pour qu'une enquête soit ouverte". 

Marion Bagnard: "il faut savoir porter plainte"

Marion Bagnard - Radio France
Marion Bagnard © Radio France - Thomas Nougaillon

Parfois devant l'émotion suscitée par certains cas, il est difficile de démêler le rationnel de l'irrationnel en matière de discrimination. Et certains cas qui peuvent apparaître à première vue comme de la discrimination n'en sont pas. Marion Bagnard se remémore de l'histoire d'un homme, brancardier dans une clinique. "Il a été mis en cause dans le cadre de son travail parce qu'une dame, en sortie d'opération, avait rempli un questionnaire de satisfaction dans lequel elle dénigrait un brancardier par rapport à son orientation sexuelle". C'est ce qui a permis de le repérer et cet homme a été convoqué par la DRH de son entreprise. Mais en réalité ses responsables avaient "d'autres faisceaux d'indices" et ce n'est pas son homosexualité qui était en cause dans ce dossier. 

Difficile parfois de déterminer s'il s'agit de discrimination, l'exemple de Marion Bagnard

Un questionnaire sur le déroulement de la journée et son organisation était à disposition des participants - Radio France
Un questionnaire sur le déroulement de la journée et son organisation était à disposition des participants © Radio France - Thomas Nougaillon

L'AMACOD première antenne locale de ce genre en France a été créée en 2009. Elle vise à accompagner et à soutenir les personnes victimes de discriminations, tout en sensibilisant les habitants, les dirigeants d'entreprises et les partenaires sociaux. L'an passé elle a reçu 189 personnes. Au cours de cette journée les label "Diversité" et "Égalité professionnelle Femmes-Hommes" ont été remis à la ville de Dijon, au Centre communal d’action sociale et à Dijon Métropole. Une double distinction délivrée pour une durée de 4 ans par AFNOR Certification.

Carla Martinez de FETE - Radio France
Carla Martinez de FETE © Radio France - Thomas Nougaillon

Rappelons que la discrimination est un délit en France. Si un cas est avéré les peines encourues sont de 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.

Ce jeudi 28 juin 2018 dans la matinale de France Bleu Bourgogne (103.7 ou 98.3) la parole est à Carla Martinez: chargée de projet à FETE -Femmes Égalité Emploi. Depuis Dijon cette structure oeuvre sur l'ensemble du Grand Est et jusqu'aux Hauts de France pour faire progresser l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Rendez-vous à 7H25 ou dès maintenant en cliquant sur le lien ci dessous.

Carla Martinez est chargée de projet à FETE